Dimanche , 20 août 2017
L'Édito

Union des jeunesses de Pinda-Boroko, Songori & Kouassi-N’Dawa

UJEK-1

La Journée d’excellence, d’unité et de fraternité des jeunesses de Pinda-Boroko, Kouassi-N’Dawa et Songori s’est finalement déroulée dimanche 14 mai. Pour l’occasion, ils ont été nombreux au Club municipal d’Adjamé, à l’appel conjoint des présidents de l’Union des jeunes de Pinda-Boroko (UJPB), l’Union des jeunes de Kouassi-N’Dawa (UJEK) et Espoir Songori.

Parrainée par le député de Bondoukou, Maïzan Koffi Noël, la fête a été ponctuée par des conférences autour du thème « quelle jeunesse face aux défis de l’emploi ». Les jeunes des 3 villages présents ont été instruits sur l’entreprenariat et les techniques de recherche d’emploi (rédaction de CV, lettre de motivation, etc.).

Ensuite, a suivi une causerie-débat à l’intention des bacheliers 2016 des 3 localités sur les réalités de la vie estudiantine. Leur prodiguant des conseils, Fofié Jonas n’y est pas allé du dos de la cuillère. « Vous serez confrontés au problème d’hébergement, faute de tuteurs pour vous accueillir. Mais sachez que vous avez fait le plus difficile en obtenant le BAC. Si vous êtes à Abidjan, c’est pour étudier ! Ne dites pas « Abidjan est difficile, c’est mieux de passer les concours ». Tournez le dos à la facilité ! », a longuement insisté le Conseiller technique à la vice-présidence de la République.

UJEK-2

Le moment fort de cette Journée a été la signature par chaque président du mémorandum de collaboration entre l’UJEK, l’UJPB et Espoir Songori. « Ayant compris que promouvoir l’excellence, c’est construire le développement et que tout développement passe par des cadres bien formés capables d’agir pour faire avancer les choses, nous avons donc ensemble décidé de nous unir pour cette cause. C’est pourquoi la fête de ce jour est celle d’une collaboration entre les associations de jeunesse des 3 villages qui, d’ailleurs, ont une histoire commune », a situé Kouakou Kra Adayé, premier responsable de l’UJPB. Le parrain Maïzan Noël ne pouvait qu’être fier de cette union des jeunes qui raffermit aussi les liens séculaires entre leurs localités respectives : Pinda-Boroko, Kouassi-N’Dawa et Songori.

Le baptême des 34 nouveaux bacheliers a constitué l’épilogue de cette Journée. La promotion porte le nom du député de Bondoukou.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright 2015