Samedi , 19 janvier 2019
L'Édito

Une mission parlementaire à Assuéfry et Pinda-Boroko, après des violences

Les 5 députés ici chez le chef Otoumfouo Yao Kouaf

Les 5 députés ici chez le chef Otoumfouo Yao Kouaf

Un groupe de 5 députés de la région de Gontougo conduit par Touré Souleymane, vice-président de l’Assemblée nationale, s’est rendu hier lundi à Assuéfry. Atta Koblan, Siaka Ouattara, Yao Soumaïla ont rejoint le député-maire Yoboua Céverin pour avoir des informations sur ce qui s’est passé dans la localité, le 7 mars. L’on se souvient que Assuéfry a été le théâtre d’affrontements entre jeunes et militaires. Violences qui ont occasionné 3 morts et plusieurs blessés au sein des populations.

Après avoir échangé avec les autorités administratives, la mission parlementaire s’est rendue chez le chef Otoumfouo Yao Kouaf, la figure traditionnelle locale. Ici, des libations ont été faites par les gardiens des traditions. But : « purifier la terre » souillée par le sang humain versé. Et que, plus jamais, pareilles tueries ne se reproduisent. La délégation a invité à la cohésion sociale.

Touré Souleymane (chef de la délégation) face la presse, après la mission

Touré Souleymane (chef de la délégation) face à la presse, après la mission

Les députés ne sont pas allés les mains vides. Ils ont remis la somme de 700.000 francs CFA aux familles des victimes, dont 200.000 francs à la chefferie. Ce mardi 12 avril, les 5 membres de l’Assemblée nationale sont attendus à Appimadoum et Kikiweré, pour même raison de violences, suite à une panne électrique qui a privé des villages de courant, la veille de Pâques.

ANGE KOUMAN 

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>