Search
Mardi 16 janvier 2018
  • :
  • :

TANDA : Fête de l’indépendance attristée par le décès du SG de préfecture

Des gendarmes défilant à Tanda, lors de la fête de l’indépendance

Des gendarmes défilant à Tanda, lors de la fête de l’indépendance

Les élections locales avançant à grands pas, le préfet de Tanda a demandé aux populations d’éviter tout acte qui pourrait mettre à mal « l’unité nationale ». Pour cela, il a invité les candidats éventuels à tenir des « campagnes civilisées ». Andjou Koua a lancé cet appel, dimanche 7 août, lors de la commémoration du 56ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, devant un parterre de personnes.

Cette année, les festivités se sont déroulées dans la sobriété et le recueillement, contrairement aux années antérieures. La raison : le décès de Konan Kouadio Sylvain, secrétaire général de la préfecture. L’administrateur est mort, 3 semaines avant la fête de l’indépendance.

Le préfet Andjou Koua appelle à des "campagnes civilisées", aux prochaines élections locales

Le préfet Andjou Koua appelle à des « campagnes civilisées », aux prochaines élections locales

Dans son allocution, Andjou Koua a rendu hommage aux pionniers de la lutte émancipatrice de la Côte d’Ivoire. Œuvre que leur successeur, Alassane Ouattara, poursuit au travers de « grands chantiers tangibles » qui font la « fierté » des Ivoiriens. Le préfet a appelé au dialogue pour le réglement des problèmes. Allusion aux récentes violences dans des localités et consécutives aux factures d’électricité des mois d’avril et mai 2016.

C’est par un défilé de tous les corps habillés présents à Tanda que le chapitre de la célébration de la fête de l’indépendance a été fermé. Une fête à la « mémoire du défunt » secrétaire général de préfecture.

ALY MICRO



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *