Samedi , 18 août 2018
L'Édito

TANDA : Une bavure policière provoque la réaction violente de jeunes

Des vitres du commissariat de police brisées par des jeunes

Des vitres du commissariat de police brisées par des jeunes

Une bavure policière a suscité la réaction violente de jeunes, mardi soir. Ils se sont rendus au commissariat de la ville causant des dommages à des véhicules, motos et appareils électroménagers trouvés sur place.

Cette expression de colère fait suite à un incident survenu à un checkpoint de la police, à Bokoré, une localité près de Tanda. Un agent a ouvert le feu sur 2 usagers à bord d’une moto. Les 2 jeunes gens, dont un a été blessé par le policier, étaient sur le chemin du retour après la vente d’éthanol artisanal (appelé « koutoukou » dans le langage populaire) dans les villages environnants. Voulant contourner le poste de contrôle, ils auraient emprunté un chemin détourné avant de tomber nez à nez sur l’agent qui semble connaître les autres voies de contournement du barrage. Le policier a tiré sans sommation, selon les explications du frère de la victime. Ajoutant que le corps habillé avait visiblement l’intention de tuer. « Heureusement que la balle a traversé l’épaule de mon frère sans toucher sa tête ! », s’est-il réjoui.

En représailles, des jeunes ont voulu mettre le feu au commissariat de police. Projet abandonné après une médiation menée par les autorités locales. Toutefois, des actes de vandalisme ont été perpétrés. Les vitres du bâtiment public ont volé en éclats. Du matériel logistique saccagé.

KOUMAN ANGE

Source : AIP

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>