Jeudi , 17 août 2017
L'Édito

Archives des mots-clés : noix de cajou

Quand l’anacardier mobilise une communauté de chercheurs !

Bamba Mamadou, président du Conseil d'administration du Conseil du Coton et de l'anacarde

Avec le temps, la noix de cajou s’est imposée comme un des produits agricoles d’exportation phares de la Côte d’Ivoire. Au point où, selon Coulibaly Siaka Minayaha (directeur de Cabinet du ministre de l’Agriculture et du développement rural), « l’anacarde est une des spéculations qui portent l’espoir et l’avenir du pays ». Le produit polarise toutes les attentions. Au lancement du Programme ... Lire la suite »

Filière cajou : Remise de matériel d’analyse qualité à des producteurs

Atelier-cajou

Jeudi 11 mai, à Grand-Bassam, le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a remis du matériel d’analyse qualité aux responsables d’une soixantaine de coopératives de producteurs de cajou venus de 12 régions du pays. L’organe de régulation entend ainsi doter les Organisations professionnelles agricoles (OPA) en moyens techniques pour leur permettre d’améliorer et préserver la qualité des noix brutes ... Lire la suite »

Fuite du cajou ivoirien au Ghana : la faute à la « surtaxe » ?

Cajou

Pour justifier la fuite des noix brutes de cajou vers les pays voisins, le Ghana en particulier, des exportateurs évoquent « trop de taxes » sur le produit, en Côte d’Ivoire. L’anacarde ivoirien serait-il surtaxé ? Est-ce le « nombre pléthorique » des prélèvements qui crée chaque année une disparité au niveau des prix entre la Côte d’Ivoire et ses voisins ? Dans une note d’information ... Lire la suite »

BONDOUKOU : Face à l’exportation illicite de l’anacarde, des acheteurs menacent !

Trafic d'anacarde en 2013 à Bouna, sur les rives de la Volta noire

Aux Journées nationales des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire tenues les 24 et 25 février, à l’hôtel Radisson Blu à Abidjan, le directeur du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a minimisé l’ampleur de l’exportation illicite des noix de cajou vers les pays voisins par les voies terrestres. « Le phénomène, qui n’est pas nouveau, n’a pas connu une ... Lire la suite »

Lancement de la 2ème édition du Salon des technologies de transformation de l’anacarde

Sietta-2016-1

Après le succès de la 1ère édition, place à la 2ème.  Jeudi 12 juillet, le ministre de l’Industrie, Jean-Claude Brou, a procédé au lancement du Salon international des équipements et technologies de transformation de l’anacarde (SIETTA). Adama Coulibaly, directeur intérimaire du Conseil du coton et de l’anacarde et Commissaire général du SIETTA 2016, a rappelé le contexte de création du ... Lire la suite »

CAMPAGNE ANACARDE 2016 : Les pièces à fournir pour être exportateur agréé de noix brutes de cajou

cajou-2

Conformément au décret n°2013-812 du 26 novembre 2013 réglementant la profession d’exportateur des produits de l’anacarde, le dossier de demande d’agrément ou de renouvellement d’agrément pour la campagne 2016 est constitué des pièces indiquées ci-dessous : Personnes physiques (producteurs individuels) 1/ Une demande d’agrément ou de renouvellement d’agrément adressée au Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde. 2/ La ... Lire la suite »

BONDOUKOU : Naissance d’un Conseil agricole pour les producteurs de cajou

Les producteurs d'anacarde de la région de Gontougo ont leur Conseil

Un Conseil agricole pour producteurs d’anacarde a été lancé, lundi. Présidée par le préfet de région, la cérémonie a suscité une forte mobilisation des acteurs de la filière. En effet, des centaines de producteurs de noix de cajou des 4 coins de la région de Gontougo se sont déplacés à Bondoukou. Selon Ouattara Mariame, représentant le directeur général du Conseil ... Lire la suite »

BONDOUKOU : Finie l’exportation frauduleuse de l’anacarde vers le Ghana ?

Le Commandant Soro Dramane décidé à empêcher la vente de l'anacarde au Ghana

Cette année, l’exportation de l’anacarde par voie terrestre vers le Ghana n’a pas eu lieu. En tout cas, pour le moment. A mi-parcours de la campagne, le Commandant du Bataillon de sécurisation de l’Est (BSE), Soro Dramane, toujours sur le qui-vive. Postés sur les pistes le long de la frontière ivoiro-ghanéenne, ses éléments sont intraitables. Les instructions du gouvernement sont ... Lire la suite »

© Copyright 2015