Mercredi , 13 décembre 2017
L'Édito

Archives des mots-clés : filière cajou

Commercialisation du cajou en Côte d’Ivoire : voici les chiffres de la campagne 2017

Producteurs et acheteurs d'anacarde réunis ici à Bouaké, le 3 octobre

Bouaké, mardi 3 octobre. Devant producteurs et acheteurs, le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a dressé le bilan de l’année 2017, au titre de la commercialisation des noix brutes de cajou. La production nationale affiche un volume total de 673.236 tonnes, contre 649.587 tonnes en 2016. Soit une hausse de 3,72%. « Les prévisions de 715.000 tonnes en début ... Lire la suite »

Filière cajou : 31 techniciens spécialisés renforcent leurs capacités sur l’approche École d’entrepreneuriat agricole

TSA-1

« L’anacarde est une des spéculations qui portent l’espoir et l’avenir du pays », a affirmé Coulibaly Siaka Minayaha (directeur de Cabinet au ministère de l’Agriculture et du développement rural), lors du lancement du Programme national de recherche sur l’anacardier (PNRA), jeudi 13 juillet, à Grand-Bassam. Les initiatives se multiplient pour l’encadrement des producteurs en vue de la qualité des noix de ... Lire la suite »

Filière anacarde : Les acteurs invités à s’inscrire dans la démarche qualité

Le secrétaire général de la préfecture recevant un présent des mains du directeur du CCA

Si la Côte d’Ivoire est premier pays producteur mondial de noix de cajou brutes avec une quantité globale tournant autour de 700.000 tonnes, leur rendement en amandes consommables ou KOR (Kernel Outturn Ratio) est compris entre 46 et 48 Ibs. En clair, les noix ivoiriennes sont de qualité moyenne. Loin derrière les 48-50 Ibs (bonne qualité), 50-52 Ibs (très bonne), ... Lire la suite »

Campagne cajou 2017 : les mesures arrêtées par le Conseil du coton et de l’anacarde

Les dirigeants du Coton et de l’anacarde en conférence de presse, le jeudi 16 février

Jeudi 16 février, le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a officiellement ouvert la traite du cajou 2017. Le prix minimum d’achat aux producteurs est fixé à 440 francs CFA le kilogramme. « Aucune vente n’est autorisée en dessous de cet montant », a martelé Adama Coulibaly, directeur de l’organe national de régulation du secteur anacarde. Depuis 2013, année des réformes ... Lire la suite »

L’entreposage des noix de cajou, préalable à leur transformation industrielle

Une vue des participants à l'Atelier de restitution des résultats des besoins d'entrposage, à l'espace CRRAE Umoa (Abidjan)

Ambitionner de transformer toute la production nationale d’anacarde, c’est pouvoir entreposer entre 700.000 et 800.000 tonnes de noix brutes de cajou. Pas une mince affaire ! D’autant plus que les magasins de stockage doivent obéir à des normes de qualité. Condition pour prétendre avoir des financements et amorcer efficacement l’industrialisation, grâce au Système de récépissé d’entreposage (SRE). Qu’est-ce que le SRE ? ... Lire la suite »

Des industriels vietnamiens en mission de prospection dans la filière anacarde

La délégation d'industriels vietnamiens ici à l'hôtel Palm Club, à Abidjan

Parvenir à transformer au moins 80% de sa production de noix de cajou à l’orée 2020 pour donner une plus-value à l’amande et accroître substantiellement les revenus des producteurs. Tel est l’objectif de la Côte d’Ivoire à travers le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA). Cet organe de régulation multiplie les initiatives. En 2014, il a signé un accord ... Lire la suite »

FILIERE ANACARDE : « Les banques nous tuent ! »

Moumouni Bictogo, président l’Union des coopératives de cajou de Côte d’Ivoire (UCCACI)

Bictogo Moumini Michel, un des acteurs « incontournables » de la filière anacarde, en Côte d’Ivoire. En tant que président de l’Union des coopératives de cajou de Côte d’Ivoire (UCCACI), c’est lui qui a décroché le contrat exclusif de l’exportation de l’anacarde de Bondoukou vers le Ghana, en 2013. L’homme d’affaires, par ailleurs directeur général de African trade company (ATC), présente la ... Lire la suite »