Mardi , 16 octobre 2018
L'Édito

Archives des mots-clés : filière anacarde

Filière anacarde : Les vergers vieillissants seront réhabilités par l’ANADER

Le directeur de l'ANADER tenant une tronçonneuse remise par le Conseil du coton & anacarde

Tronçonneuses, sécateurs, pulvérisateurs, décamètres, limes, gants, combinaison de protection individuel. Ce sont là quelques-uns des équipements que le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a remis, ce mardi 10 juillet, à l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADAER). Les kits vont permettre à ce partenaire technique de réhabiliter les vergers anacardiers devenus improductifs du fait de leur âge. En ... Lire la suite »

Filière anacarde : Des producteurs entre fermeté et inquiétude pour la campagne 2018

Bamba Adama, président de la FENAPACI

Peuvent-ils à eux seuls constituer 60% de la chaîne des valeurs de la filière cajou et, en même temps, souffrir du défaut de représentativité pour la mise en place d’une Organisation interprofessionnelle agricole (OIA) dans le secteur ? La FENAPACI [Fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte d’Ivoire] répond « non ». Pour cette structure qui revendique 28 unions de sociétés coopératives et ... Lire la suite »

Filière anacarde : Restitution des conclusions d’une étude sur les organisations professionnelles

Diagnostic-3

Contrairement au coton, la filière anacarde ne dispose pas encore d’une interprofession. C’est une sorte de famille regroupant 4 fédérations. Celle des producteurs, acheteurs, exportateurs et transformateurs. Pourquoi l’Organisation interprofessionnelle agricole (OIA) peine à naître ? Parce que sa création obéit à des impératifs de représentativité et de capacités. Pour aller à l’interprofession, la fédération de producteurs doit avoir plus de 37.500 membres ... Lire la suite »

Filière cajou: 2ème édition des Journées dédiées aux exportateurs

IMG-20180224-WA0001

L’Association des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire (AEC-CI) a réussi un grand coup. Du 22 au 23 février, l’organisation a réuni à Abidjan des acteurs mondiaux de la filière. Ils ont pris part à la 2ème édition des Journées nationales des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire (JNEC-CI). Les participants venus de l’Inde, Viêtnam, Pays-Bas, Ghana, Togo… ont échangé ... Lire la suite »

Filière anacarde : 200 acteurs issus de 100 OPA en formation sur le contrôle qualité et…

controle-qualite-cajou

À quelques jours du lancement officiel de la traite de l’anacarde, au titre de l’année 2018, la structure en charge de cette filière a décidé de renforcer les capacités de 200 acteurs. Tous, issus de 100 Organisations professionnelles agricoles (OPA) du secteur cajou, seront formés en contrôle qualité et à l’utilisation de l’informatique. La formation est le prélude à l’instauration ... Lire la suite »

FILIÈRE ANACARDE : Étude diagnostique sur la structuration des OPA

DAGOU

Le Conseil du coton et de l’anacarde, en collaboration avec la Direction des organisations professionnelles agricoles (DOPA), le FIRCA et le PSAC, initie une étude diagnostique axée sur la structuration des organisations professionnelles agricoles (OPA) de la filière anacarde sur toute l’étendue du territoire, du 18 octobre au 15 novembre 2017. Cette étude sera réalisée par le cabinet LE MONT ... Lire la suite »

Commercialisation du cajou en Côte d’Ivoire : voici les chiffres de la campagne 2017

Producteurs et acheteurs d'anacarde réunis ici à Bouaké, le 3 octobre

À Bouaké, devant producteurs et acheteurs, le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a dressé le bilan de l’année 2017, au titre de la commercialisation des noix brutes de cajou. À la date de mardi 3 octobre, la production nationale affiche un volume total de 673.236 tonnes, contre 649.587 tonnes en 2016. Soit une hausse de 3,72%. « Les prévisions ... Lire la suite »

Filière anacarde : Les acteurs invités à s’inscrire dans la démarche qualité

Le secrétaire général de la préfecture recevant un présent des mains du directeur du CCA

Si la Côte d’Ivoire est premier pays producteur mondial de noix de cajou brutes avec une quantité globale tournant autour de 700.000 tonnes, leur rendement en amandes consommables ou KOR (Kernel Outturn Ratio) est compris entre 46 et 48 Ibs. En clair, les noix ivoiriennes sont de qualité moyenne. Loin derrière les 48-50 Ibs (bonne qualité), 50-52 Ibs (très bonne), ... Lire la suite »