Vendredi , 19 juillet 2019
L'Édito

Archives des mots-clés : culture

BONDOUKOU : La première case, « témoin vivant » de l’histoire de la création

La toute première maison de la ville de Bondoukou

Pour le moment, la 1ère case continue à témoigner de l’histoire ancienne de la plus grande ville du Nord-Est ivoirien. Avec sa petite taille, au milieu de grandes bâtisses, elle n’a rien perdu de son caractère traditionnel. Mais, pour combien de temps encore résistera-t-elle aux méfaits de la civilisation ? La 1ère case de Bondoukou résume à elle seule l’histoire ancienne de la ville. ... Lire la suite »

Le musée de Bondoukou, un joyau architectural au cœur de la ville

Le bâtiment a subi une cure de jouvence à la faveur de la visite d’Etat, en novembre 2012

Le chef-lieu du District du Zanzan regorge de sites et bâtiments susceptibles d’être mis au service du tourisme. En témoigne le musée des arts et traditions. Un bâtiment à l’architecture “unique” au cœur de Bondoukou. L’édifice s’impose de par son emplacement. Point de croisement des 4 principales artères de la ville. Ce qui est aujourd’hui le musée des arts et ... Lire la suite »

DISTRICT DU ZANZAN : La musique koulango entre tradition et modernité

awa-kouman

Le pays koulango connaît une mutation musicale depuis le milieu des années 2000. Les chanteurs traditionnels épousent l’ère de la modernité pour éviter d’être happés par une génération de jeunes talents « envahissants ». Comme les pays baoulé et attié, connus pour leurs musiciens traditionnels, le Zanzan avait les siens. Après le décès du talentueux Kobenan Kouman, la relève a été faite ... Lire la suite »

MOTIAMO (BONDOUKOU) : Un village de potières

potiere-motiamo

Motiamo, à 7 km de Bondoukou, chef-lieu de région. La localité est une des 3 villages dêga de Côte d’Ivoire. Toutes les femmes y sont potières. La poterie, activité génératrice de revenus pour le village. L’art potier, aussi ancien que la création de Motiamo. La chaîne opératoire est restée traditionnelle : pas d’évolution notable dans la forme. Les femmes produisent des ... Lire la suite »

LE ZANZAN : À la découverte de quelques danses culturelles

les-komians

Nous avons présenté le département de Koun-Fao comme un réservoir de danses traditionnelles. Mais c’est la vie culturelle de tout le District du Zanzan qui est rythmée par une pléthore de danses coutumières. Ci-dessous, quelques-unes. DÉPARTEMENT DE BONDOUKOU La danse dondô, à Kouassi-N’Dawa Elle est composée d’un orchestre et d’un chœur de femmes jouant du tambourin, et des hochets en ... Lire la suite »

TANDA : Une mosaïque de traditions et de cultures

Nanan Kouassi Adjemane (roi des Abron) à droite et Nanan Kouakou Adjoumani (chef de la province Angobia)

Dressé dans un paysage marqué par des collines variant entre 300 et 600 m et des vallées étroites et peu profondes, le département de Tanda regorge de bas-fonds aux sols fertiles. Situé dans la région de Gontougo, avec une superficie de 1.625 km², le département d’environ 70.000 habitants se démarque par son exemple de cohésion et de fusion entre peuples ... Lire la suite »

BONDOUKOU : Les Gbin, fondateurs de la ville, célèbrent le culte du feu

Kouassi Yao Dabila, chef de la minorité gbin, à Bondoukou

Samedi 8 décembre. Les Gbin de la ville de Bondoukou ont sacrifié à la tradition en accomplissant le rituel du « dagafiago » ou « culte du feu ».  Cérémonie qui marque la fin et le début de la nouvelle année chez ce peuple « fondateur » de la « ville aux mille mosquées ». Rien n’a changé pour l’édition 2012. Libations, prières, vœux et offrandes aux ancêtres ... Lire la suite »