Jeudi , 17 août 2017
L'Édito

Archives des mots-clés : Conseil du coton et anacarde

Quand l’anacardier mobilise une communauté de chercheurs !

Bamba Mamadou, président du Conseil d'administration du Conseil du Coton et de l'anacarde

Avec le temps, la noix de cajou s’est imposée comme un des produits agricoles d’exportation phares de la Côte d’Ivoire. Au point où, selon Coulibaly Siaka Minayaha (directeur de Cabinet du ministre de l’Agriculture et du développement rural), « l’anacarde est une des spéculations qui portent l’espoir et l’avenir du pays ». Le produit polarise toutes les attentions. Au lancement du Programme ... Lire la suite »

La COTRAF, un complexe agro-industriel au cœur de la zone cotonnière ivoirienne

Les cuves de stockage de l'huile brute de coton

Korhogo, vendredi 26 mai. En marge de sa mission de sensibilisation sur l’amélioration de la qualité des noix de cajou brutes, le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) – accompagné par des organes de presse spécialisés en questions agricoles (dont infoduzanzan.com) – a visité les installations de COTRAF [Industrie de trituration de graines de coton et de raffinage d’huiles végétales]. À la ... Lire la suite »

Filière anacarde : Les acteurs invités à s’inscrire dans la démarche qualité

Le secrétaire général de la préfecture recevant un présent des mains du directeur du CCA

Si la Côte d’Ivoire est premier pays producteur mondial de noix de cajou brutes avec une quantité globale tournant autour de 700.000 tonnes, leur rendement en amandes consommables ou KOR (Kernel Outturn Ratio) est compris entre 46 et 48 Ibs. En clair, les noix ivoiriennes sont de qualité moyenne. Loin derrière les 48-50 Ibs (bonne qualité), 50-52 Ibs (très bonne), ... Lire la suite »

L’entreposage des noix de cajou, préalable à leur transformation industrielle

Une vue des participants à l'Atelier de restitution des résultats des besoins d'entrposage, à l'espace CRRAE Umoa (Abidjan)

Ambitionner de transformer toute la production nationale d’anacarde, c’est pouvoir stocker dans des entrepôts entre 700.000 et 800.000 tonnes de noix de cajou. Pas une mince affaire ! D’autant plus que les magasins de stockage doivent obéir à des normes de qualité. Condition pour prétendre avoir des financements et amorcer efficacement l’industrialisation, grâce au Système de récépissé d’entreposage (SRE). Qu’est-ce que ... Lire la suite »

Des industriels vietnamiens en mission de prospection dans la filière anacarde

La délégation d'industriels vietnamiens ici à l'hôtel Palm Club, à Abidjan

Parvenir à transformer au moins 80% de sa production de noix de cajou à l’orée 2020 pour donner une plus-value à l’amande et accroître substantiellement les revenus des producteurs. Tel est l’objectif de la Côte d’Ivoire à travers le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA). Cet organe de régulation multiplie les initiatives. En 2014, il a signé un accord ... Lire la suite »

© Copyright 2015