Samedi , 23 septembre 2017
L'Édito

SAPLI (BONDOUKOU) : Le PARFACI apporte un important appui au Groupement des femmes

Des membres du GFS dans leur champ de maÏs

Des membres du Groupement des Femmes de Sapli dans leur champ de maïs

Les femmes de Sapli, à 30 km de Bondoukou, ont bénéficié d’un important soutien de la part du Projet d’appui à la relance des filières agricoles en Côte d’Ivoire (PARFACI). Cette structure, qui a reçu un financement de la France à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2D), aménage un périmètre de 4 hectares. Toute la superficie sera couverte par un système d’irrigation goutte-à-goutte alimenté par une motopompe. Le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA) en assure la maîtrise d’œuvre. « Nous attendons beaucoup de ce projet, porteur d’emplois aux femmes », a indiqué Abo Pauline, présidente du Groupement des femmes de Sapli (GFS). Le projet vise en effet leur autonomie financière.

Sapli7

Sur la parcelle aménagée, les membres de l’organisation cultiveront des produits maraîchers de saison et de contre-saison. Déjà, la coopérative produit des légumes : piment, aubergine, gombo. Il possède également des champs de maïs et de manioc.

La présidente Abo Pauline au milieu des plants de gombo

La présidente Abo Pauline au milieu des plants de gombo

Le GFS a vu le jour en 1997. Ses principaux objectifs : réduction de la pauvreté chez les femmes, recherche du bien-être social de la femme, sensibilisation sur les pandémies du VIH/Sida et du paludisme, cours d’alphabétisation à la femme paysanne, apprentissage de la gestion financière…

ANGE KOUMAN

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>