Mercredi , 13 décembre 2017
L'Édito

SANDÉGUÉ : La MJDDS relève le défi de son Festival des danses du Baribo

Une fille dansant le Kouroubi

Une fille dansant le Kouroubi

Les 7 et 8 juillet, la Mutuelle de la Jeunesse dynamique du département de Sandégué (MJDDS) a organisé ses Journées socioculturelles. L’accent a été mis sur la promotion du riche folklore du département de Sandégué. Baptisé « Festival des danses et rythmes du Baribo », cette 1ère édition a enregistré la participation d’une dizaine de villages venus avec des groupes de danses. Au nombre desquelles le Kouroubi, le Yagba, le Naya, l’Anouanzè.

Les prestations ont drainé du monde et émerveillé le public. Signe de l’adhésion des populations à ce festival dont Ouattara Tiémoko Michel a, dans son allocution, souhaité la pérennisation. Pour cela, le secrétaire général de la MJDDS a sollicité l’aide de la Municipalité pour l’organisation annuelle de ce rendez-vous culturel. Doléance à laquelle a accédé le maire Ouattara Drissa. Même engagement pris par Ashanty Kouadio, au nom de Tanoh Kouassi Thomson (président d’honneur de ces réjouissances). Pour « sa grande sollicitude », les organisateurs du festival n’ont pas tari d’éloges à l’égard du secrétaire général adjoint du RDR de Bondoukou à qui ils ont donné le sobriquet « Numéro 1 du Zanzan ». Selon eux, Kouassi Thomson est un grand artisan du développement de ce District. L’homme a demandé aux populations de soutenir le président de la République, Alassane Ouattara, « le grand bâtisseur ».

Ashanty Kouadio, représentant Tanoh Thomson brandissant un t-shirt élogieux à l'égard de l'invité d'honneur

Ashanty Kouadio, brandissant un t-shirt élogieux à l’égard de l’invité d’honneur

Parrainées par Ouattara Aboudramane, les festivités ont été mises à profit pour sensibiliser les populations à l’importance de la culture et de la scolarisation des enfants. Singulièrement les filles. Outre un marathon féminin et la distribution de prix aux meilleurs écoliers de la sous-préfecture, des cadres sont distingués pour « leurs efforts en faveur de la cohésion et du développement » du Baribo. Canton peuplé par Koulango, Agni et Malinké.

KAMAGATÉ ABOU

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>