Dimanche , 22 octobre 2017
L'Édito

RÉGION DE GONTOUGO : Pari réussi pour la JUDG !

Daté Patrice investi président de la JUDG par le chef Adou Bibi II et le maire Koné Amadou

Daté Patrice investi président de la JUDG par le chef Adou Bibi II et le maire Koné Amadou

Pour le lancement officiel de ses activités avec l’investiture de son président, la Jeunesse unie pour le développement de Gontougo (JUDG) avait promis une belle rencontre où des cadres de cette région seront assis côte à côte. Pari gagné ! Samedi 16 juillet, des dizaines de personnalités du Nord-Est ont répondu à l’appel des jeunes, à la Bibliothèque nationale, à Abidjan.

Dans le déroulé des festivités, la JUDG a privilégié l’esprit intellectuel au détriment du festif. Pas moins de 5 panels ont été animés autour du thème « Jeunesse, quels défis pour le développement de Gontougo ? ». Borgias Aka, Kouamé Yao Raymond, Kouassi Kouassi Jules, Kouadio Adou François et Kouman Kra César ont, tour à tour, entretenu les membres de l’association et leurs invités sur des questions touchant à la région de Gontougo. Entres autres : la scolarisation de la jeune fille, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire, l’importance de la vie associative, l’insertion socio-professionnelle. Et comme remède au chômage des jeunes de Gontougo, la JUDG a initié le projet « un cadre, un projet jeune ».

JUDG-2

S’exprimant juste après son investiture dans ses habits de président, Daté Patrice a donné la raison de la création de la JUDG. « Tout développement local durable et intégré passe par l’union de toutes les entités locales. C’est pourquoi nous, jeunes de la région de Gontougo, avons senti la nécessité de nous mettre ensemble », a-t-il déclaré. Et de rappeler quelques réalisations de l’organisation. « Plusieurs jeunes ont bénéficié de permis de conduire au prix de 75.000 francs CFA, tous frais confondus, grâce à un partenariat entre la JUDG et une auto-école. Récemment, nous avons aidé l’ONG Regard International à installer des sièges dans les 5 départements de la région. Cela permettra à la JUDG de mener, en retour, des campagnes de sensibilisation pour la scolarisation de la jeune fille et lutter concrètement contre les grossesses en milieu scolaire ».

JUDG-4

Les festivités ont été parrainées par Koné Amadou, maire de Tanda. Il a promis être toujours aux côtés de la JUDG, « parce qu’elle se distingue des autres associations de jeunesse par son sérieux ». La cérémonie a été présidée par le chef Adou Bibi II du Pinango. La personnalité coutumière s’est prononcée sur les grossesses en milieu scolaire. Selon elle, le phénomène a pris de l’ampleur dans le Gontougo à cause de la fermeture des internats. D’où l’appel de son Altesse à l’endroit des cadres à unir leurs forces pour « construire des internats privés ».

JUDG-8

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>