Mercredi , 18 octobre 2017
L'Édito

GBANHUI (BONDOUKOU) : Deux gendarmes abattus par des individus non identifiés

Un des gendarmes abattus ici à un  point de contrôle

Un des gendarmes abattus, ici à un point de contrôle

Le MDL Touré Moussa et son collègue Mohamed Kouakou ont été tués, tôt ce matin 1er décembre, par 2 individus non identifiés à Gbanhui, à environ 50 km de Bondoukou, sur la route de Bouna. Un fait macabre à l’actif de bandits présumés qui auraient été pris de court par les corps habillés, selon les premiers témoignages.

De leur poste de contrôle à Pétèye, les gendarmes ont remarqué le comportement « suspect » de 2 individus à moto, en provenance de Flakiédougou (gros village connu pour son marché très animé). Ils ont évité le poste de contrôle en le contournant, avant de rejoindre la route en direction de Bondoukou. Que cachent-ils pour ne pas vouloir passer devant les gendarmes ? Les corps habillés se sont mis à leur poursuite, à bord d’un engin à 2 roues.

Arrivés à Gbanhui, les individus au comportement étrange quittent la voie bitumée. Ils empruntent la piste menant à Gohondo. Cachés dans la broussaille, ils tendent une embuscade. Piège dans lequel leurs poursuivants tombent. Les gendarmes sont abattus à bout portant.

Cet acte de banditisme intervient moins d’un mois après les événements survenus à Niamoin. Deux autres gendarmes avaient perdu la vie, froidement tués par des habitants en colère.

CORRESPONDANCE PARTICULIÈRE

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>