Dimanche , 19 novembre 2017
L'Édito

NASSIAN : Un mystérieux phénomène crée la panique chez des lycéennes

Deux lycéennes tombées en transe au lycée moderne de Nassian

Deux lycéennes en transe au lycée moderne de Nassian

Depuis vendredi 20 octobre, un étrange phénomène sème la panique. Plusieurs lycéennes sont victimes de transe collective. Scènes qui se passent dans l’enceinte de leur établissement situé à 5 km de la ville. Dans leurs hallucinations, les filles affirment être en danger de mort et demandent des offrandes en sacrifice pour les en épargner. Le lycée et ses environs seraient-ils hantés par des esprits malfaisants ? Pour la plupart des habitants, pas de doute. Sauf que dimanche 22 et lundi 23, le phénomène s’est étendu à la ville où les mêmes scènes « paranormales » ont été observées chez des élèves. Et si l’air était pollué par un produit chimique hallucinogène ?

Maïga Ténin croit savoir la cause de ces hystéries mystérieuses. Cette dame surnommée « Danger », qui dit pratiquer la voyance, révèle qu’un « génie » en colère est à l’origine. Elle explique qu’un motocycliste aurait, par imprudence, cassé la jambe du bébé de ce génie de sexe féminin. « Jours et nuits, la mère ne fait que pleurer », affirme-t-elle. Pour se venger, cette maman invisible frappera à son tour un motocycliste, selon la prestigitatrice. Voyance précise ou opportuniste ? Simple hasard ? Tentative de justification des 2 accidents survenus dans l’après-midi du jeudi 19 octobre ? En effet, Kouadio Anicet, enseignant des maths, regagnait son domicile à moto aux environs de 18 heures lorsqu’il s’est retrouvé nez à nez avec un élève à vélo. Voulant l’éviter, le professeur fait une chute. Il est gravement blessé : double fracture du crâne. L’élève est sorti indemne. Dans la même soirée, un autre accident impliquant des motos s’est produit à 1 km du premier. Bilan : 2 blessés graves.

L’évocation de ces drames par la voyante Maïga Ténin pour justifier les intrigantes crises d’hystérie collective a créé la psychose au sein des habitants. Mais c’est la 2ème fois que le même phénomène se produit à Nassian. Après celui de 2012, dans le même lycée et à la même période. Le bœuf offert en sacrifice, à l’époque, n’a visiblement pas réussi à calmer la colère des esprits. Ce qui ne refroidi pas l’optimisme de Kossonou Alexis. Pour ce secrétaire général de l’association des chefs de Nassian, « le lycée moderne ne connaîtra plus pareil malheur ». Il a foi aux recettes données par la charlatante « Danger » pour conjurer définitivement le « mauvais » sort. Une somme de 500 francs CFA, 10 galettes et une poire à lavement feront l’affaire de mère génie.

Ces cas de transe seraient fréquents au Burkina Faso et ailleurs en Afrique, d’après les témoignages d’internautes. Dans l’attente de trouver une explication rationnelle. Peut-être !

OSSÈNE OUATTARA

Source : AIP

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Un commentaire

  1. Je voudrais vous rassurer qu’aucun sacrifice ne pourra arrêter cette manifestatation satanique parmi les Lyceens.
    Le seul et l’unique remède est le Nom de Jésus.
    Pour que le seul remède travaille, il faut:
    – Que les lyceens cessent la fornication, l’avortement, le mensonge
    – Les enseignant cessent la fornication /Adultère
    – Créer un groupe d’étude biblique dans le Lycée (dans ce groupe on ne parlera pas d’argent, pas d’offrande, pas de dime)
    – Pas de statut ou image de mari ou Jésus ou de croix dans les lieux.
    PENDANT QUE J’ECRIT CECI JE RENVOIE CET ESPRIT DE SISTRATION DMONIAQUE « LIGUIO » du Lycée au nom de Jésus. Je verse le sang de Jésus dans les lieux.
    CHIKATARIBOSATAKIATTATATA RARAKATA CHIATAKARA BABABABABA
    Amen!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>