Mercredi , 18 octobre 2017
L'Édito

M’BÉKOUADIOKRO (KOUN-FAO) : Elles sont retrouvées mortes les gorges tranchées

Image d'illustration

Image d’illustration

Scène macabre à M’Békouadiokro, dans le département de Koun-Fao. Une femme d’une cinquantaine d’années et une fillette de 11 ans ont été retrouvées mortes, les gorges tranchées. S’agit-il de crimes rituels ? Pour les villageois, pas de doute. Les auteurs ont agi suivant les recommandations d’un charlatan. La soif de devenir riche reste le motif. M’Békouadiokro enregistre souvent des morts dans des conditions similaires. Mais ces derniers crimes odieux ont fait déborder le vase.

Deux suspects ont été arrêtés et gardés à vue. Ivres de rage contre eux, les villageois se sont rendus à la gendarmerie et les ont libérés de force. Les 2 hommes sont ensuite attachés à des pneus, puis aspergés de pétrole, avant de passer au châtiment du feu. Ils sont sauvés de justesse par des militaires arrivés à temps. Mais le feu a causé des dommages corporels aux coupables présumés. Ils ont été admis aux urgences de l’hôpital général d’Agnibilékrou.

Ce n’est pas la première fois que des individus arrêtés par la gendarmerie sont libérés de force, à Koun-Fao. En novembre 2015, cette brigade a subi un raid mené par des gens armés. Ces derniers ont ensuite sorti des violons un des leurs en attente de transfèrement à la prison de Bondoukou.

KAMAGATÉ ABOU

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>