Mardi , 24 octobre 2017
L'Édito

LÉGISLATIVES 2016 À TANDA : Duel de 2 grands que tout oppose mais que tout réuni

Le maire Koné Amadou (à gauche) et le ministre Kobenan Adjoumani

Le maire Koné Amadou (à gauche) et le ministre Kobenan Adjoumani

Tous les 2 ont déclaré leur candidature aux élections législatives prochaines. Qui de Kobenan Kouassi Adjoumani et de Koné Amadou sera élu député de Tanda, à l’issue du scrutin ? Bien malin, qui pourra répondre !

Le premier cité, ministre des Ressources animales et halieutiques, et député de la Circonscription depuis des décennies. Il est le président élu du Conseil régional de Gontougo. Kobenan Kouassi Adjoumani, incontestablement « grande » figure politique actuelle de la région. Outre son statut de membre de gouvernement qui l’a immergé dans les arcanes du pouvoir d’État, il a la confiance d’Henri Konan Bédié (l’inamovible patron du PDCI-RDA), qui l’a nommé porte-parole du parti. Le ministre vient d’ajouter une corde à son arc : sa désignation comme le communicateur (porte-voix) du RHDP, la coalition de partis politiques (dont le RDR du président Alassane Ouattara) au pouvoir. Les Législatives prochaines seront pour lui l’occasion de conforter davantage son règne politique, à Tanda. D’autant plus que dans cette 2ème ville de la région, le natif d’Amanvi n’a jamais rencontré un concurrent de taille. Mais cette fois, c’est différent.

Koné Amadou, l’autre candidat déclaré. Pas n’importe qui. Il est l’actuel maire de la ville, sous les couleurs du RDR. Aux dernières Municipales, personne n’avait parié sur ce jeune anonyme venu d’Atlanta (États-Unis) où il vivait. Mais les habitants de la commune de Tanda l’ont choisi face à Yao Kouman Moïse, en poste à la mairie depuis 3 décennies, sous la bannière du PDCI-RDA. Monsieur Koné rééditera-t-il l’exploit aux Législatives ? Pour le candidat, sans aucun doute. Il table sur le « saut qualitatif » fait par la commune depuis qu’il a pris en mains les affaires.

Une réalité tout de même : aucun membre de gouvernement n’a jamais « perdu » une élection locale, en Côte d’Ivoire. Assisterons-nous à un précédent, au soir du 18 décembre 2016 ? Difficile de répondre, au regard de ce qui s’est passé à Bouna, en 2012. Pour rappel, un ministre battu à plate couture aux élections législatives s’est vu attribuer la victoire, après un arrangement avec son jeune adversaire, dans un bureau climatisé de la Présidence, à Abidjan. Le ministre perdant et le vainqueur du scrutin étant du même parti politique.

Sauf qu’à Tanda, légère différence. Kouassi Adjoumani conduit la liste du RHDP. Koné Amadou part en électron libre (indépendant). Le premier est ministre et l’autre, maire. En cas de victoire du second, Le « faiseur de roi » Henri Konan Bédié acceptera-t-il que son proche collaborateur perde la face sans faire pression sur Alassane Ouattara pour « ramener à l’ordre » son poulain de maire ? Et monsieur le président de la République risquera-t-il à son parti de perdre un siège précieux à l’Assemblée nationale ? Adjoumani et Koné : 2 candidats que tout oppose. Mais que tout réuni au RHDP.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

3 commentaires

  1. Fiéni kouassi Jean-Claude

    salut au Directeur de l’info du zanzan et ses collaborateur; personnellement en politique; plusieurs cas de figure peuvent se présenter dont je ne peut ici les énumérer;en tout état de cause;la difficulté peut venir du sommet de l’état.Néanmoins; nous jeunes de Tanda et du Gontougo sommes sereins et même aguerrit;pour nous il y a pas d’enjeu électoral parce que le temps ou l’on nous tend un misérable billet de 5000F et plus est résolut; aujourd’hui nous JEUNES agissons en terme de bilan;qui as fait QUOI? ET QUI FAIT QUOI? car nous aspirons à un lendemain meilleur qui se soldera à un changement de mentalité.Pour les Législatives prochaines Tanda à déjà choisit Koné Amadou et pour les régionales prochaine l’Honorable Député- Maire YEBOUA Cévérin car ces fils de la région font notre fierté à travers des œuvres concrètes du développement en lieu et place des démagogues qui font des promesses fallacieuses de campagne;une élue se moque de la population.Comme Dieu est du coté de la vérité et maitre du destin de tout individu;l’histoire nous dira le reste.Que Dieu libère Tanda et tout le Goutougo pour faire place au développement; je vous remercie à la prochaine écoute.

  2. paul nguettia kouassi

    je loue le courage du ministre adjoumani,parce qu’ étant fils de la région, mr adjoumani sait très bien qu’il a perdu la confiance de sa population,et malgré son titre de ministre,aucune possibilité de gagner ces élections à venir,car c’est le seul moment que ses propres administrés l’attendent sur le terrain afin de l’humilier pour son refus de communiquer,de rassembler,de s’unir avec les autres cadres,au détriment de sa seule personne dans le soucis de prendre cette région en otage.malheureusement,son refus de communiquer, son orgueil, a permis aux autres de se faire de la place sans que mr le ministre ne comprenne que dans la vie seul l’humilité,et l’amour peuvent vous ouvrir toutes les portes,merci et à dieu mr le ministre, car les élections locales ne sont pas des postes nominatifs ou votre parrain BEDIER pourra vous venir en aide, le ZANZAN vous remercie .

  3. Bonjour chers parents du zanzan,l’heure a sonné pour nous de reconduire le ministre Kobenan Adjoumani à la tête de Tanda et dans tout le Gontougo car c’est un monsieur qui a les qualités qu’il faut pour diriger le zanzan. Il répond à l’appel de la population et du RHDP Dans les marches,parrainages cérémonies,emplois à la jeunesse, prise en charge scolaire,à l’émergence de bondoukou et de la côte d’Ivoire,campagne présidentielle du RHDP et qui représente dignement le zanzan partout en CI et au monde entier ect…je suis surpris de voir un candidat rdr en face d’Adjoumani après tous ce qu’il a fait pour eux même pour faire passer leur constitution. Chers jeunes tournons le dos aux candidats qui distribuent des per diem à la place de l’emploi et qui veulent se rattraper à la tête de la population car de nos jours y’a plus <> votons tous Kobenan Adjoumani pour ne pas regretter comme la côte d’Ivoire en ce moment….

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>