Jeudi , 17 août 2017
L'Édito

LÉGISLATIVES 2016 À BONDOUKOU : Le maire Koné Hiliassou soutient-il des indépendants contre le RHDP ?

hiliassou-1

En 2013, c’est en candidat indépendant que Koné Hiliassou est porté à la tête de la commune de Bondoukou. Ce militant de première heure du RDR a tenté sa chance face à Alliagui Diabagaté, officiellement adoubé par le parti. Les électeurs ont porté leur choix sur le solitaire conseillé du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Au nombre des personnes ressources qui ont permis la victoire de Koné Hiliassou contre le candidat du RDR, figurent Timitey Maury (cadre des Impôts, actuellement Adjoint au maire) et Ayé Alain Raphael (opérateur économique, secrétaire général du Mouvement des jeunes pour la renaissance de Bondoukou). Ces soutiens du maire sont candidats aux Législatives du 18 décembre. Monsieur Maury porte les couleurs de l’UPCI et le jeune Ayé, candidat indépendant. Chacun des 2 convoite la circonscription d’Appimandoum-Bondoukou-Pinda/Boroko. Mais ils ne sont pas les seuls. L’économiste Diabagaté Mamah et le qualiticien Maïzan Koffi Noël conduisent la liste du RHDP, coalition dont fait partie le RDR.

Situation a priori embarrassante pour le premier magistrat de la ville de Bondoukou. Des 4 candidats, quel est celui que soutient Hiliassou ? On reproche au maire de ne pas avoir publiquement apporté son soutien aux choix du RHDP. Lors de la récente session du Conseil municipal tenue à Soko, certains attendaient à ce qu’il donne des consignes de vote en faveur des candidats de la coalition. Il ne l’a pas fait, comme il s’était abstenu de donner un mot d’ordre à un groupe de femmes qu’il recevait.

Dans un cas comme dans l’autre, était-ce le moment et le lieu appropriés pour parler de politique ? À Soko, dans le cadre de la réunion du Conseil municipal, comment et pourquoi donner des consignes de vote devant un corps préfectoral apolitique ? Comme il l’a affirmé à infoduzanzan.com, son silence n’est pas à comprendre comme un refus de prendre partie dans ces batailles législatives en faveur et au détriment d’un candidat. Le maire a réaffirmé son appartenance au RHDP. Ce qui sous-entend son soutien aux choix de cette plateforme politique à laquelle a adhéré son parti, le RDR.

Mais à ne pas oublier que la longue convalescence de Koné Hiliassou, victime d’un grave accident de la circulation qui lui a fracturé le pied, l’a éloigné de Bondoukou et des réunions politiques. Entre le souci de retrouver le plein usage d’une jambe qui cicatrise péniblement et la présence régulière à des meetings de ralliement, le choix est évident : privilégier le bien-être physique. La santé n’a pas de prix.

Quoi qu’on reproche à monsieur le maire, chacun a sa méthode. Pas si mauvais de jouer la carte de la prudence dans une élection qui se pose comme équation à plusieurs inconnus. Et où on ne peut préjuger des vainqueurs. Quand son destin politique est un peu lié à chacune des forces en présence, mieux vaut être stratège. La stratégie, c’est aussi décider d’être ami de tous et l’ennemi de personne.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright 2015