Mercredi , 13 décembre 2017
L'Édito

Le Japon s’intéresse à la région Nord-Est ivoirien

L’Ambassadeur Norio Maruyama et Issoufou Ouattara

L’Ambassadeur Norio Maruyama et Issoufou Ouattara

Le nouveau délégué de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Zanzan tisse sa toile. Issoufou Ouattara sollicite l’expertise du Japon pour mettre en valeur les énormes potentialités agricoles inexploitées de cette région. Pour cause, la zone dispose de sols arables propices à une gamme de produits. Parmi lesquels le riz, céréale de grande consommation en Côte d’Ivoire. Mais dans le Zanzan, les périmètres rizicoles sont insuffisamment mis en valeur. Les choses changeront bientôt avec l’appui du Japon. Pays dont l’expertise en matière de riziculture n’est plus à démontrer.

Le pays du Soleil-Levant ambitionne de développer plusieurs projets d’envergure dans le Zanzan. Une volonté suscitée par Issoufou Ouattara, nouveau délégué régional de la Chambre de commerce et d’industrie. Il est, par ailleurs, le PDG de la Compagnie agricole de Bondoukou (COBA). « Le Gontougo et le Bounkani ne doivent pas être relégués au second plan. Leurs potentialités sont aussi grandes que celles des autres régions du pays. Et c’est cette place de leaders que nous voulons relever, en nous appuyant sur le développement de structures d’appui telle que la  délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire », a fait savoir le délégué élu. Rappelant que dans le cadre du partenariat qu’il souhaite établir entre la délégation régionale de la CCI et le Japon, il prendra part, les 27 et 28 août à Nairobi, au Kenya, à la 6ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

Une équipe de la prestigieuse HEC Paris reçu par le délégué régional de la CCI

Une équipe de HEC Paris reçue par le délégué régional de la CCI

En outre, Issoufou Ouattara a révélé ses relations étroites avec l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO). Une personnalité telle Noriko Carpentier Tominaga, directrice du Comité d’échanges franco-japonais, figure dans son carnet d’adresses. « Ces partenariats devraient permettre de renforcer l’offre de nos produits agricoles vers le marché japonais », a-t-il émis.

Cette grande ambition nécessite la formation des acteurs économiques locaux. La formation constitue l’autre volet du sextennat d’Issoufou Ouattara. Le délégué a, le 21 juillet dernier, dans ses bureaux d’Abidjan, reçu une équipe de la prestigieuse école HEC Paris conduite par Sean Kilbride. Objectif : poser les bases d’une collaboration qui débouchera, à terme, sur la formation des acteurs du tissu commercial et industriel des régions de Gontougo et de Bounkani.

KAMAGATÉ ABOU

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>