Lundi , 20 août 2018
L'Édito

KOUN-FAO : Porte d’entrée du District du Zanzan

goutongo

Koun-Fao est érigé en commune de plein exercice en 1985. Le département compte 15 villages, et constitue la porte d’entrée du District du Zanzan, dans le Nord-Est.

Limité au Nord par la ville de Tanda, à l’Ouest par la commune de Kouassi-Datékro, au Sud par la sous-préfecture de Tankessé et à l’Est par Transua, le département de Koun-Fao a une population estimée à 11 740, d’après le recensement de 1998.

Essentiellement agricole, le département connaît des difficultés car ne disposant pas d’unité industrielle. Seul le commerce est fortement pratiqué. Koun-Fao, en effet proche de la frontière ghanéenne. Une proximité qui fait que les marchés locaux sont inondés de produits venant du Ghana.

Les ¾ de la population pratiquent l’agriculture pérenne. Notamment les produits de rente : cacao, anacarde et café. Quant aux cultures vivrières, ce sont le maïs, la tomate, l’igname, le gingembre, l’arachide, la banane plantain, le manioc.

Koun-Fao a l’avantage d’être une ville carrefour. Mais la dégradation avancée, voire le manque d’infrastructures routières à l’intérieur du département, constitue un problème majeur pour l’écoulement des produits agricoles.

On ne le dit pas assez : le département de Koun-Fao, un grand foyer culturel avec de nombreuses danses. Entre autres, la danse tout propre, pom pom, okodjo, attobo, m’bray, adjemelé.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>