Search
Dimanche 27 mai 2018
  • :
  • :

La surprise du président de l’Assemblée nationale au maire de Bondoukou

Guillaume Soro et Koné Hiliassou à l'Assemblée nationale, en février 2013

Guillaume Soro et Koné Hiliassou à l’Assemblée nationale, en février 2013

Conseiller technique du chef du Parlement depuis mai 2012, Koné Hiliassou a franchi un pas qui l’a rapproché davantage de la 2ème personnalité de l’État. Guillaume Soro lui a renouvelé sa confiance en le nommant son conseiller spécial, vendredi 25 septembre dernier. Le président de l’Assemblée nationale a pris cette décision au moment où le maire de Bondoukou était en Arabie Saoudite pour le pèlerinage.

Alors conseiller technique, Koné Hiliassou était déjà un des hommes de la « galaxie » politique de Soro. Le chef le consulte régulièrement, selon le Mensuel panafricain d’informations Notre Afrik, édition n°30. Sa nomination au poste de conseiller spécial, preuve de la complicité entre les deux hommes. De 2007 à 2012, ils ont été collaborateurs à la Primature : l’un était Premier ministre et l’autre, conseiller en charge des cultes.

Fac-similé de la décision de nomination au poste de conseiller spécial

Fac-similé de la décision de nomination au poste de conseiller spécial

En nommant le maire dans son cabinet restreint – le dernier carré de fidèles parmi les fidèles –, Guillaume Soro a tenu sa promesse faite le 21 décembre 2013, lors de la mise en place du Conseil municipal de Bondoukou. Devant la foule qui assistait à l’investiture, le président de l’Assemblée nationale n’a pas tari d’éloges à l’égard du nouveau maire. Prenant l’engagement de le rapprocher encore plus près de lui. Koné Hiliassou ne pouvait pas espérer mieux, au retour d’un Hadj 2015 éprouvant. Ses « prières » sont exaucées.

OSSÈNE OUATTARA



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *