Mercredi , 20 septembre 2017
L'Édito

KOUN-FAO : Inauguration du château d’eau de « l’unité »

Le château d’eau de l'unité, à Assempanayé (crédit ph.: Aly Micro)

Le château d’eau de l’unité, à Assempanayé (crédit ph.: Aly Micro)

Le samedi 19 avril, la ministre en charge l’Economie et des finances, Kaba Nialé, a inauguré un château d’eau à Assempanayé, dans la sous-préfecture de Tankessé (département de Koun-Fao). Baptisé le château de « l’unité », il alimentera 5 villages : Assempanayé, Broukro-Banouan, Ouangui, Pambariba et Pengakro.

D’une capacité de fourniture journalière estimée à 50 m³, l’infrastructure hydraulique desservira 10 000 habitants. Repartis sur une superficie de 44 Km². Selon Etienne Adou Kouabenan (président du comité d’organisation), le projet d’adduction d’eau potable a débuté en 2007. Il est entré dans sa phase active entre août 2012 et décembre 2013. Œuvre des Mutuelles de développement des 5 villages.

La mise en service de l’édifice a pris l’allure d’une fête à la place de l’école d’Assempanayé. Le député Yao Soumaïla a traduit la gratitude des populations au président Alassane Ouattara. Qui, aux dires du parlementaire, a apporté l’électricité à N’Guessan-brindoukro, et M’Bekouadiokro. Et a construit 3 classes à Takikro, Dihinibo, et Tienkoikro.

La mise en service du château par la ministre Kaba Nialé (crédit ph.: Aly Micro)

La mise en service du château par la ministre Kaba Nialé (crédit ph.: Aly Micro)

Le président du Conseil régional de Gontougo a félicité les initiateurs du château de l’unité. Une « belle leçon de solidarité », a dit Kossonou Kouassi Ignace. Poursuivant, il a salué la « parfaite » entente entre la ministre Kaba Nialé et son collègue des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Baptisée « Nanan Ahou Djinibou », madame Kaba a remercié les 3 cantons (Assuadiè, Abradè et Amanvounan) pour leur accueil. Sur l’accessibilité des populations à l’eau potable, elle a rappelé l’objectif du gouvernement : passer de 61% en 2012 à 82% en 2015.

Répondant aux souhaits exprimés, Kaba Nialé privilégie la concertation entre « poids lourds » de la région du Zanzan. « Je vais contacter le ministre Adjoumani pour que nous explorions les meilleures voies pour permettre au gouvernement de les prendre en compte ». En marge de l’inauguration du château, la ministre a procédé à la pose de la première pierre du centre de santé de Ouangui.

Aly Micro

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>