Mardi , 24 octobre 2017
L'Édito

GOUMÉRÉ & TABAGNE : Le député du FPI félicite Alassane Ouattara

N'Guettia Yao Kouman, député FPI de Gouméré et Tabagne

N’Guettia Yao Kouman, député FPI de Gouméré et Tabagne, a  appelé à un « Ivoirien nouveau »

Samedi 15 et dimanche 16 juillet, traduisant sa gratitude aux populations qui l’ont élu député de la circonscription, N’Guettia Yao Kouman a annoncé la construction d’un foyer de jeunes dans chacun des 2 chefs-lieux de sous-préfecture. À savoir Gouméré et Tabagne. Le parlementaire – élu sous les couleurs du Front populaire ivoirien (FPI) – a matérialisé sa promesse par la pose des premières pierres des futurs bâtiments. Il a fourni 23 tonnes de ciment pour le début des travaux de l’édifice promis à Tabagne.

Dans son adresse, N’Guettia Yao Kouman a fait écho du concept d’ « Ivoirien nouveau ». Selon lui, « l’Ivoirien nouveau est celui qui obéit à ses parents et aux autorités du pays. L’Ivoirien nouveau est celui qui respecte les lois et institutions de la Côte d’Ivoire ». Et le député du FPI d’affirmer que le président de son parti, Affi N’Guessan, « incarne l’Ivoirien nouveau prôné par le chef de l’État, Alassane Ouattara ». C’est pourquoi, lâche-t-il, « j’ai décidé de suivre le président Affi N’Guessan ».

Chose rare, le député de l’Opposition a longuement tenu des propos élogieux à l’endroit du chef de l’État. « Je félicite le président de la République, Alassane Ouattara, pour ses nombreuses actions de développement dans le pays. Certes, nous ne sommes pas du même bord politique. Mais force est de constater qu’il a bien travaillé pour les Ivoiriens. En venant ici, j’ai emprunté la route de l’Est qu’il a entièrement rénovée. En peu de temps, il a construit des ponts et des routes », a magnifié monsieur Kouman. La suite de ses propos est une réponse à ceux qui minimisent la portée des nouvelles infrastructures routières sur leur quotidien. « À tous ceux qui prétendent qu’on ne se nourrit pas de ponts et routes, nous leur disons que ce sont bien ces infrastructures qui nous font manger », a tranché l’ancien directeur du Guichet unique automobile. Il est un des 3 seuls représentants du FPI à l’Assemblée nationale.

SAMUEL DUMAS

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>