Mercredi , 19 septembre 2018
L'Édito

Filière anacarde : Des mesures incitatives pour la transformation locale présentées au SIA

Cette performance est soutenue par un plan national conjoint de recherche sur l’anacarde (PNRA) et un conseil agricole stratégique d’amélioration et de préservation de la qualité.

La Côte d’Ivoire est aussi le 1er exportateur mondial d’anacarde brute avec 607.985 tonnes (représentant plus de 90% de la production) exportées en 2017 vers le Viêtnam.

Le pays ne dispose que de 29 unités de transformation, dont 24 fonctionnelles, pour une capacité totale de 109.500 tonnes. Soit environ 16% de la production nationale. « Le gouvernement veut porter cette capacité à 50% d’ici à 2020 », souligne Kouizia Soundé.

Le CCA a présenté les initiatives prises pour promouvoir la transformation locale des noix. Entre autres, l’instauration d’une subvention à la transformation, le projet de promotion de la compétitivité de la chaîne des valeurs de l’anacarde, le mécanisme de facilitation de l’accès à la matière première, l’exonération des taxes sur l’exportation des amandes.

Le SIA, également une tribune pour le Conseil du coton et de l’anacarde pour inviter à participer à la 3ème édition du Salon international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde (SIETTA). Ce rendez-vous agricole et économique aura lieu à Abidjan, du 8 au 10 novembre.

OSSÈNE OUATTARA 

Source : AIP

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>