Lundi , 25 septembre 2017
L'Édito

Des journalistes ivoiriens à l’ « école » de la Banque Africaine de Développement

Une vue des journalistes invités par la BAD, ici à l'hôtel Tiama, à Abidjan

Une vue des journalistes invités par la BAD, ici à l’hôtel Tiama, à Abidjan

Une dizaine de journalistes de différentes Rédactions, dont infoduzanzan.com, ont été invités par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) pour un séminaire. Durant 2 jours (28 et 29 juin), ils ont été formés sur « comment communiquer sur le développement ? ».

L’atelier a été ponctué par diverses communications d’experts de la Banque. Emanuele Santi, conseiller au Département de la stratégie et des politiques opérationnelles, a présenté les nouvelles priorités de la BAD. Idem pour le chef des Opérations dans la région Afrique de l’Ouest. Samba Kamara a axé son intervention sur la stratégie et les projets de l’institution financière dans cette partie du continent. Les montants se chiffrent en milliards d’unités de compte (UC). Des sommes englouties dans de grands projets régionaux : aménagement de plus de 620 km sur le corridor Dakar-Abidjan-Accra-Lomé-Cotonou-Lagos ; bitumage de plus de 410 km du corridor Lomé-Ouagadougou ; construction d’une ligne électrique de 1.360 km pour interconnecter la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée (CLSG),…

S’agissant spécifiquement de la Côte d’Ivoire, l’enveloppe de la BAD pour les 17 projets en cours d’exécution s’élève à plus de 448 millions UC (560 millions d’Euros). « Le portefeuille est relativement jeune, avec un âge moyen de 2,3 ans », confesse Sidi Hassan Drissi, chef des Programmes pays. En cumulant les opérations de la banque panafricaine en Côte d’Ivoire, le montant des investissements s’élève à 2,5 milliards d’Euros. Somme repartie dans divers projets du secteur public et privé. Entre autres : le programme d’appui à la cohésion sociale (30 millions UC), le projet de gestion intégré du bassin de Gourou (23 millions UC), le projet d’appui aux infrastructures agricoles dans la région de l’Indénié-Djuablin (21 millions UC), le projet d’appui au renforcement de la compétitivité du secteur industriel (10 millions UC), l’extension de la centrale électrique AZITO (28,5 millions UC), et CIPREL (40 millions UC).

L'intervention d'Emanuele Santi. A Côté de lui, Olivia Obiang Ndong

L’intervention d’Emanuele Santi. À côté de lui, Olivia Obiang Ndong (Département de la communication)

Ces efforts de la BAD au développement de l’Afrique, pas toujours connus du grand nombre d’Africains. Problème dont Janvier Kpourou Litsé a pris la mesure. « Tout projet de développement, toute action de sensibilisation et toutes les transformations enregistrées dans l’évolution des sociétés africaines sont vaines en l’absence d’une bonne communication », affirme le vice-président en charge des Programmes pays régionaux et politiques. Ajoutant que « la responsabilité des différents partenaires dans la mise en œuvre des programmes de développement doit être mise en exergue et connue du public ». Il a dégagé le rôle des médias, qui est de « suivre et de s’assurer la concrétisation des engagements des partenaires au développement. Des articles bien ciblés sur les questions de développement peuvent y contribuer ».

BAD-3

Les journalistes ont eu le privilège de suivre un cours en communication comparée des institutions (communication appliquée, bonnes pratiques entre communicants et journalistes). Formation dispensée par Cyrille Benoist (Consultant-formateur) et Olivia Ndong Obiang. La Chargée de communication principale de la BAD, relations avec les médias, a dit les « qualités pour être bon journaliste ». Confiance, objectivité, indépendance, exactitude, impartialité, neutralité, curiosité, recherche de l’information doivent se retrouver en l’individu qui souhaite être homme de presse de qualité. Elle a ensuite donné des pistes pour rendre son article attrayant, des astuces pour trouver des sujets à traiter, les améliorer,…

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>