Lundi , 17 juin 2019
L'Édito

DATÉKRO (TRANSUA) : Le village a renoué avec le festival « Yêcôdipâques »

Les chefs de villages présents à la fête ont salué la naissance du festival

Les chefs de villages présents à la fête ont salué la naissance du festival Yêcôdipâques

Des habitants d’une quinzaine de villages et leurs chefs se sont retrouvés à Datékro, près de Transua, pour la  2ème édition de « Yêcôdipâques » 2019. Ce festival, qui est organisé dans la mouvance de la fête de Pâques, a pour but la renaissance des valeurs culturelles du peuple bron et leur appropriation par la jeunesse de la région de Gontougo afin de les sauver de l’oubli.

Le religieux a rejoint le culturel. Dimanche 21 avril, le Père Kouakou Hubert, dans son message de la messe de Pâques, a résumé le retard des villages au manque d’entraide, de solidarité et d’altruisme. Des valeurs auxquelles les Brong étaient fortement attachés, mais qui tendent à disparaître. « En Occident, celui qui lave des assiettes est payé au salaire de laveur d’assiette. Le menuisier a un salaire de menuisier », a souligné le prêtre. Regrettant que « chez les Noirs, c’est la haine, le manque de solidarité. Les riches exploitent les pauvres sans rien leur donner ». Comme condition préalable au développement souhaité, l’abbé Kouakou Hubert a martelé : « Si vous voulez développer votre village, alors soyez solidaires et développez votre sens de service, d’entraide et d’altruisme ! C’est de cela qu’a besoin le peuple brong ».

Daté Patrice, initiateur et commissaire général du festival, saluant les chefs

Daté Patrice, initiateur et commissaire général du festival, saluant les chefs

La suite du festival a été des compétitions sportives (matches de football féminin et masculin), un concours d’art oratoire en langue brong, une conférence sur les violences basées sur le genre (notamment envers les femmes dans le foyer), une séance de sensibilisation sur les maladies sexuellement transmissibles, suivi d’une distribution de préservatifs offerts par l’ONG SOS Violences sexuelles (le partenaire officiel).

Les chefs de villages présents à la fête ont salué et encouragé l’initiative du jeune Daté Patrice, l’initiateur et commissaire général de « Yêcôdiâques ». Il a donné rendez-vous en 2020 pour la 3ème édition qu’il annonce plus grandiose.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>