Mardi , 24 octobre 2017
L'Édito

CinetPay : réussite d’une Start-up ivoirienne financée par la Fondation Tony Elumelu

Une vue du personnel de la Start-up CinetPay

Une vue du personnel de la Start-up CinetPay

Sur les 1.000 Africains retenus en 2016 dans le cadre du Programme entrepreneurial de la Fondation Tony Elumelu pour recevoir un coaching et un financement, 18 viennent de la Côte d’Ivoire. Idriss Marcial Monthe en fait partie. Comme tous les autres, le président et co-fondateur de CinetPay [Start-up qui offre des solutions digitales pour des paiements en ligne et transfert d’argent via téléphone portable en Côte d’Ivoire] a reçu un premier versement de 5.000 dollars [un peu plus de 3 millions de francs CFA], en janvier 2017, pour développer son entreprise.

Idriss Marcial Monthe, co-fondateur et président de CinetPay

Idriss Marcial Monthe, co-fondateur et président de CinetPay

Plus de 5 mois après, le sourire se lit sur le visage du jeune patron. Sa Start-up affiche une performance record. Le chiffre d’affaires a doublé. De 15 millions de francs CFA [environ 26.000 dollars] avant le coup de pousse de la Fondation du milliardaire nigérian, il est passé à plus de 30 millions de francs CFA [environ 52.000 dollars]. « C’est grâce aux 5.000 dollars reçus que notre société s’est bien installée. Nous avons investi cet argent dans l’achat de mobilier de bureau et du matériel informatique », explique Idriss Marcial Monthe. Le nombre de salariés de l’entreprise a aussi augmenté. Passant de 10 à 13 personnes. « Cet effectif sera renforcé avec le recrutement de 2 autres agents, d’ici à la fin de l’année », promet le discret jeune entrepreneur.

CinetPay-2

Grâce à ses solutions innovantes, CinetPay [créée en mai 2016] a su rapidement gagner la confiance de ORANGE, MTN et MOOV. Le partenariat de la Start-up avec les 3 opérateurs de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, une « attestation de bonne exécution » pour se lancer sur le marché sous-régional. « Avant fin 2017, nous comptons ouvrir des représentations de CinetPay au Sénégal, Mali, Togo et au Bénin », envisagent Marcial Monthe et ses compagnons de route. Pour cela, l’entrepreneur TEF [Tony Elumelu Foundation] souhaite ardemment le versement de la seconde tranche de 5.000 dollars. Ce qui donnera un coup d’accélérateur aux activités de sa société. Le soutien apporté par la Fondation sera alors de 10.000 dollars.

CinetPay-5

La TEF forme et finance chaque année 1.000 entrepreneurs du continent. Jeunes, pour la plupart. La structure du puissant patron de la United Bank for Africa (UBA) dispose pour cela d’un budget conséquent : 100 millions de dollars sur 10 ans.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>