Mercredi , 18 octobre 2017
L'Édito

Archives de catégorie : FAITS DIVERS

M’BÉKOUADIOKRO (KOUN-FAO) : Elles sont retrouvées mortes les gorges tranchées

Image d'illustration

Scène macabre à M’Békouadiokro, dans le département de Koun-Fao. Une femme d’une cinquantaine d’années et une fillette de 11 ans ont été retrouvées mortes, les gorges tranchées. S’agit-il de crimes rituels ? Pour les villageois, pas de doute. Les auteurs ont agi suivant les recommandations d’un charlatan. La soif de devenir riche reste le motif. M’Békouadiokro enregistre souvent des morts ... Lire la suite »

NIAMOIN (BOUNA) : Le récit glaçant d’un gendarme sur 2 de ses collègues tués de sang-froid

Un gendarme lynché à mort à Niamoin, mardi 15 novembre 2016

Dans une lettre adressée à des organes de presse, un gendarme (qui a requis l’anonymat) donne plus de précisions sur les événements du mardi 15 novembre, à Niamoin (département de Doropo), dans lesquels 2 de ses collègues ont perdu la vie, tués de sang-froid par des manifestants en colère, après la mort de 2 motocyclistes à un barrage routier. Le ... Lire la suite »

NIAMOIN (DOROPO) : Un contrôle routier provoque 4 morts

Un gendarme lynché par les manifestants

Mardi, des violences ont fait 4 morts – parmi lesquels 2 gendarmes – à Niamoin, une localité du département de Doropo, à 70 km de Bouna. Un simple contrôle routier est à l’origine de ce drame, selon les témoignages de plusieurs personnes. Des militaires en patrouille ont intimé l’ordre de s’arrêter à un motocycliste. Ce dernier aurait refusé d’obtempérer. En ... Lire la suite »

BONDOUKOU : Plus de 12 ans qu’il a mystérieusement disparu

Ouattara-Souley1

Qu’est-il arrivé à El Hadj Ouattara Souley dit Ecoba ? Où se trouve-t-il ? Plus de 12 ans après, ses proches continuent à se demander. Le 4 décembre 2003, vers 18 heures, l’entrepreneur a disparu entre Marcory et Treichville, à Abidjan, alors qu’il se rendait à la gare de la Société des transporteurs de Bondoukou (STB). Depuis, plus aucune nouvelle de l’homme ... Lire la suite »

BOUNA : Au moins 20 morts dans des affrontements intercommunautaires

Des jeunes, dont certains armés de machettes, ici à Bouna

Le conflit entre éleveurs et agriculteurs de jeudi 24 mars qui a fait 5 morts a pris d’autres proportions, ce vendredi. Les violences ont redoublé d’intensité et dépassé les limites de la ville de Bouna, avec l’entrée en scène des « dozos » (chasseurs traditionnels). Le bilan est lourd : au moins 20 morts. Des victimes reparties entre les localités de Bouna, Saye, ... Lire la suite »

TRANSUA : Qui sont ces militaires qui sèment la terreur ?

Image d'illustration

D’où viennent ces centaines de soldats qui écument les routes et briment les populations du département de Transua ? La hiérarchie militaire, à Abidjan, est-elle informée de la situation ? Seule certitude, ces hommes en armes sont indésirables dans la zone. En raison des exactions qu’ils commettent. Racket, brimades et représailles Des centaines d’éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont ... Lire la suite »

KOUN-FAO : Des individus libèrent par les armes un des leurs incarcéré à la gendarmerie

brigade

Une « mission de sauvetage » digne d’un film hollywoodien. Dans la nuit de mercredi 25 au jeudi 26 novembre, des individus ont mené une attaque contre la gendarmerie. Ils ont ensuite libéré un des leurs incarcéré en attente de transfèrement à la prison de Bondoukou. Au cours du raid, les 3 gendarmes de garde ont été maîtrisés puis séquestrés par les ... Lire la suite »

ASSUÉFRY : Une nouveau-née abandonnée dans une école

Bebe

Lundi 26 octobre, une nouveau-née abandonnée a été découverte morte dans les toilettes de l’école Assuéfry 2 (école nord). L’enfant était encore liée à son cordon ombilical. Cette découverte macabre a été faite par des écoliers qui se rendaient dans les toilettes. Saisie, la gendarmerie n’a pas mis longtemps pour appréhender les auteurs de cet infanticide. Le lendemain mardi, une ... Lire la suite »

Annoncé parmi les victimes de la bousculade meurtrière à la Mecque, le maire de Bondoukou sain et sauf

Koné Hiliassou dans son bureau, le vendredi 2 octobre 2015 (crédit photo: Ossène Ouattara)

Les personnes qui ont annoncé le maire de Bondoukou parmi les victimes de la bousculade meurtrière à la Mecque, le 24 septembre dernier, ont fait fausse route. Koné Hiliassou ne souffre d’aucune séquelle du drame saoudien et tient à le faire savoir : « je n’ai rien », a-t-il précisé, vendredi 2 octobre, dans son bureau de conseiller de Guillaume Soro logé dans ... Lire la suite »