Dimanche , 20 août 2017
L'Édito

BOUNA : Une femme humiliée à un corridor par des militaires

Image d'illustration (crédit photo: imatin.net)

Image d’illustration (crédit photo: imatin.net)

Voyageant à bord d’un car sur l’axe Bondoukou-Bouna, dame Miézan a été humiliée par des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), le 4 août. « Nous sommes arrivés au corridor de Koutouba, village situé à 76 km au sud de Bouna, à 21 h 15. Le véhicule est immobilisé pour un contrôle d’identité. A notre surprise, un élément des FRCI s’approche et récupère les pièces du chauffeur. Il exige que chaque passager paie 2 000 F, même avec la présentation de la carte nationale d’identité », a expliqué un passager. Selon lui, dame Miézan a refusé de payer, au motif qu’elle n’a pas de problème de papiers. Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère du militaire, qui lui lance des injures et des grossièretés. L’élément des FRCI a fini par lui administré une gifle, avant de lui serrer le coup. Puis la roue de coups. Tout ceci, sous le regard de son chef de poste. Les autres soldats, d’après des témoins, ont prêté main forte à leur collègue en dépouillant la passagère de ses bijoux, et de son porte-monnaie.

Conduite à l’hôpital de Bouna, la femme dit souffrir de douleurs au cou. Elle a indiqué avoir pris un certificat médical, et décidé de porter plainte pour voie de faits et coups et blessures.

Ange Kouman

Source : Notre Voie

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

2 commentaires

  1. Ceux la ils font comme si ils ne nous connaissent pas si c pas la violence il veulent faire la lois qu’ils continuent c fils de pute qui n’on même pas de niveau au diplôme, car une personne reflechie ne porterai jamais main a une femme a plus forte raison celui qui c soit de faire respecter la loi, mais cela ne m’étonne pas quand ceux qui sont a la tête sont aussi con
    je suis pas politicien c juste la pensée d’un enfant qui pleure sa mère

  2. C’est honteux ça donne pas bonne image a notre beau pays CI ce monsieur soit disant corp habillé trouve que le travail est dur lui pour sécurisé notre la cote d’ivoire qu’il se rendre au village pour cultiver la terre il aura beaucoup que rester sur routes donne les gifles aux femmes.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright 2015