Search
Dimanche 20 mai 2018
  • :
  • :

BOROMBA (BONDOUKOU) : Premières retombées directes de l’exploitation minière débutée en 2006

Pose de la première pierre d'un bâtiment scolaire à Boromba, le 9 janvier 2016

Pose de la première pierre d’un bâtiment scolaire à Boromba, le 9 janvier 2017

L’exploitation minière dans le Gontougo a commencé chez elles, en 2006. Les populations de Boromba auront finalement attendu 10 ans avant de voir le début d’un projet communautaire issu de l’activité extractive. Il s’agit de la construction d’un logement pour instituteur. La pose de la première pierre du bâtiment, lundi 9 janvier, marque le début des actions du Comité de développement local minier (CDLM) créé en février 2015 par le ministre des Mines, Jean-Claude Brou.

La structure a pour mission de gérer le plan du développement minier local élaboré par la société Dharni Sampda (ex-Taurian), en concertation avec les autorités locales et les communautés touchées par ses activités d’exploitation. L’Étude d’impact environnemental et social (EIES) a identifié 14 villages. Le CDLM veille à la réalisation dans ces localités des projets promis par l’entreprise exploitante. Cette dernière a versé 71 millions de francs CFA, conformément au prélèvement de 0,5% sur son chiffre d’affaires annuel des années 2013 et 2014. Reste à s’acquitter des arriérés de 2010 ; 2011 ; 2012 ; 2015 et 2016.

Le porte-parole des villages bénéficiaires s’est réjoui de la concrétisation des promesses de l’entreprise indienne. Kouman Kobenan Kra espère qu’après Boromba, les autres villages impactés n’attendront pas longtemps avant de voir leurs projets prendre forme.

ANGE KOUMAN



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *