Search
Mercredi 25 avril 2018
  • :
  • :

BONDOUKOU : Manifestation de colère contre une compagnie de transport

Des minicars de transport garés à Bondoukou en signe de protestation

Des minicars de transport garés à Bondoukou en signe de protestation

Ils n’en pouvaient plus. Vendredi 19 janvier, au matin, les propriétaires de minicars assurant la ligne Bondoukou-Abidjan ont manifesté en obstruant l’entrée sud de la ville. Leur cible, la société de transport CTE [Compagnie de transport express]. Ses cars de 70 places chacun, accusés de « concurrence déloyale » en effectuant beaucoup de départs jour sur Abidjan. Privant les véhicules de 18 places d’avoir eux aussi des passagers. « Nous ne gagnons plus de clients », a déploré Ouattara Assouman, chauffeur d’un minicar. Ce syndicaliste dénonce la violation d’un accord qui aurait été signé entre son organisation et la direction de CTE, qui se serait engagée à limiter à 2 le nombre de départs jour de ses cars.

Le chef d’exploitation de la compagnie n’est pas du même avis. Gbané Mahama a nié l’existence d’un accord conclu entre CTE et ses concurrents. Mais a dévoilé la décision des responsables de la société : programmer 6 départs jour. « Par ce geste, nous voulons montrer notre bonne foi. C’est un effort énorme », affirme-t-il.

Les autorités administratives ont pris en main la crise à l’effet d’y trouver une issue. Une réunion entre transporteurs, responsables de CTE et la police s’est tenue sous l’égide de Sylla Moustapha (secrétaire général de la préfecture). Il a demandé à la société de cars d’accepter 4 voyages jour, en attendant une seconde rencontre le lundi 22 janvier.

ANGE KOUMAN



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *