Dimanche , 19 novembre 2017
L'Édito

BONDOUKOU : Les jeunes invités à faciliter le transport des minerais de manganèse vers Abidjan

Le porte-parole des 14 villages, Kra Michel, recevant 2 chèques d'environ 30 millions de francs des mains du prefet

Le porte-parole des 14 villages, Kra Michel, recevant 2 chèques de 30 millions de francs

Le préfet de la région de Gontougo, Amani Yao Michel, a invité les jeunes des villages à ne pas dresser des barrages sur la route pour empêcher le transport des minerais de manganèse vers Abidjan. Lors d’une réunion-bilan du Comité de développement local minier (CDLM), l’administrateur a indiqué que les jeunes doivent faire preuve de civisme et de bon sens. Estimant que le CDLM est la seule structure habilitée à résoudre les problèmes entre la population et la Bondoukou Manganèse.

Outre les 71 millions de francs CFA de la période 2013-2014 déjà versés en vue de la réalisation de projets communautaires dans les localités impactées par l’activité d’extraction, environ 30 millions de francs CFA ont été versés jeudi 2 novembre par la compagnie minière. C’est au titre de ses arriérés des années 2015 et 2016. Pour le préfet de région, preuve de la bonne foi de cette entreprise qui a épongé ses dettes. « Pourquoi voulez-vous empêcher cette compagnie de travailler ? S’il y a des problèmes, vous nous saisissez ! Et si on n’est pas capable de résoudre ce problème, on sait à qui se référer », a martelé Amani Michel. Qui a invité les jeunes à ne pas se laisser instrumentaliser. Plutôt à agir dans le respect des lois.

Reste une somme forfaitaire à payer par la société minière, au titre de ses activités de 2010 ; 2011 et 2012. Le montant doit être déterminé par le ministère des Mines. Le préfet Amani Michel a promis adresser un courrier au ministre Jean-Claude Brou pour que ce reliquat soit rapidement apuré au bénéfice des villages.

Pour rappel, c’est en 2006 que la société Taurian exploite les gisements de manganèse à Bondoukou. Cette multinationale indienne a investi plus de 57 millions de francs CFA dans la réalisation d’infrastructures dans les 14 villages touchés par ses activités, selon le secrétaire du CDLM, Séa Honoré Pascal. Par ailleurs, directeur régional des Mines.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

2 commentaires

  1. je voudrais être informé sur ma région

  2. Bonjour j’aimerais savoir comment postuler sur le site de CDLM je suis un technicien à CML compagnie minière du littoral

Répondre à MOUSSA KONE Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>