Vendredi , 19 octobre 2018
L'Édito

BONDOUKOU : Le premier téléfilm produit et réalisé par un jeune

La jackette du film "Camouflage à Abidjan"

La jackette du film « Camouflage à Abidjan »

Produite et réalisée par le journaliste Timité Mory, la sérié télé “Camouflage à Abidjan” est le premier film d’un jeune de Bondoukou.

Avec la participation de jeunes acteurs de la région de Gontougo, cette série de 18 épisodes plonge le spectateur dans l’univers impitoyable de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Sans détours, les secrets de cette mégalopole sont mis à nu : prostitution, adultère, immoralisme, matérialisme outrancier, amour calculateur, corruption à grande échelle, …

“Camouflage à Abidjan” interpelle sur la situation du citadin dénué du sens des valeurs normatives. Des pasteurs (hommes de Dieu) se laissent emporter par cette désintégration morale. Au nom de prétendues révélations divines, ils couchent avec les belles filles de leurs églises. Avec réalisme, cette série télé décrit la vie sentimentale des Abidjanais(es).

L’intrigue

Malika Koné est une brillante avocate. Elle a obtenu avec brio le divorce de sa cliente Carmen N’Guessan d’avec Claude Daffé, un baron de la filière café-cacao.

Auréolée de son succès, Malika décide de prendre en main l’affaire “Alice Kouakou”, du nom d’une jeune étudiante victime de viol. Mais cette fois, affectée par la séparation de son père Karim Koné d’avec sa mère Christelle, elle perd ses qualités d’excellente avocate.

Une mauvaise nouvelle vient encore perturber Malika. Son père est victime d’une tentative d’assassinat. Il a reçu 3 balles dans l’abdomen. Evacué d’urgence dans une polyclinique, son épouse Christelle profite de la tragédie pour se rapprocher de lui. La suite est faite de tromperie et de coups bas.

Quant à Carmen N’Guessan devenue milliardaire, elle mène une vie de débauche. Elle couche avec les hommes comme on change ses tenues. Jusqu’au jour où celle-ci découvre que son dernier amant est son fils qu’elle avait perdu de vue. Elle pique une crise. Le film ne s’arrête pas là.

Rendez-vous au complexe Le Bento, dans la soirée de samedi 7 septembre prochain, pour voir la suite. Le téléfilm sera projeté en avant-première. Projection placée sous le parrainage de Kossonou Kouassi Ignace, président du Conseil régional.

Regardez la bande d’annonce en cliquant sur http://www.youtube.com/watch?v=Z9Y4qkJe3WY.

Ossène Ouattara

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

2 commentaires

  1. mes felicitations au frere pour ce film ;j’ai hate de regarder le films

  2. mes felicitations

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>