Search
Mercredi 25 avril 2018
  • :
  • :

BONDOUKOU : Le ministre Kouassi Adjoumani échappe de peu à un lynchage

Le ministre Adjoumani, pendant son discours

Bondoukou, samedi dernier. Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, a failli se faire lyncher par des jeunes en colère.

Ce n’est un secret pour personne. Les manières de faire du ministre Adjoumani, par ailleurs député de Tanda, ne plaisent pas à tout le monde. Elles ont fini par agacer des jeunes qui ont voulu en découdre avec lui. C’était en toute fin de la cérémonie de remise des dons de la Première dame, le 17 novembre.

La goutte d’eau qui a failli faire déborder le vase a été le refus du ministre de dire merci aux députés Dah Désiré, Touré Souleymane et Falley Timité, comme il a témoigné sa gratitude aux autres personnalités présentes à la cérémonie. Ouattara Souadikou, vice-président de la jeunesse du RDR de Bondoukou, a voulu savoir le motif. Kouassi Adjoumani a eu cette réponse, au grand étonnement du jeune homme : « je ne connais pas Dah Désiré comme un élu, parce qu’il n’est pas allé me saluer depuis son élection ». Un affront « impardonnable ». D’autant plus qu’un antécédent du ministre était dans les esprits. « Cela fait la deuxième fois qu’il se comporte ainsi. Il l’a déjà fait à l’Honorable Touré  Souleymane, vice-président de l’Assemblée nationale, lors d’une rencontre », s’est souvenu Souadikou.

Adjoumani, à son entrée au lieu de la cérémonie

N’eût été l’intervention énergique de Fallet Timité, le ministre serait passé à tabac par la horde de jeunes surexcités. Son chauffeur a eu moins de chance. Le pauvre a reçu des gifles.

A dire vrai, l’incident est le résultat d’une accumulation de reproches contre le député de Tanda. A commencer par des militants de son propre parti. Ces derniers jours, on lui reproche surtout sa gestion « exclusive »  des préparatifs de la visite d’Etat dans le Zanzan. Selon de nombreuses gens, le ministre a exclu l’ensemble des forces vives de la région de Gontougo. Propos corroboré par le monde paysan. Qui s’estime lui aussi ignoré. L’ancien professeur de collège passe pour être le seul coordonnateur du séjour présidentiel.

Le ministre, à côté de Mme Yao Patricia, représentant la 1ère Dame

Refusant leur mise à l’écart, des élus, aidés de certains jeunes de la commune, se sont vus obligés de prendre leur responsabilité en jouant leur partition. Ils ont reçu l’appui et le soutien du parlementaire Alphonse Soro, qui s’est rendu à Bondoukou la semaine dernière.

Monsieur Adjoumani ne serait plus le bienvenu dans la « ville aux 1.000 mosquées » ? Hypothèse vraisemblable, tant il a été hué. Certains sont allés jusqu’à lui rappeler que Bondoukou n’est pas sa sphère de compétence, mais Tanda, la ville qu’il connaît mieux dans le Gontougo.

Cet incident rappelle un autre. Quelques mois plutôt, le ministre Adjoumani a reçu des jets de pierres à Tabagne, au cours d’un meeting. Ce jour-là, il a reçu des morceaux de bois lancés successivement par des inconnus, depuis la foule.

ROSEMONDE DESUZA



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


3 thoughts on “BONDOUKOU : Le ministre Kouassi Adjoumani échappe de peu à un lynchage

  1. kouman

    Tout le monde a raison, soit. prenez tout votre temps à vous battre. Mais les pacifistes du Gontougo se feront entendre au moment opportun. la parole n’a pas de bras pour lancer des cailloux, mais elle est un moyen sûr pour convaincre et se faire aimer. proposez nous votre intelligence et non votre arrogance. cela et seul cela, favorisera le developpement de mon Gontougo qui m’a vu naître et qui compte sur moi pour son progrès
    .

    répondre
    1. don fe

      quand cela semble vous arranger alors vous tentez de nous faire croire a je ne sais qu elle bon sens qui vous anime……….
      mais soyer plus tot des modeles en fin qu a votre sujet nous ne puissions pas etre desagreable

      répondre
  2. don fe

    quand cela semble vous arrangez vous tenter de nous faire croire a je ne sai quel bon sens ………

    mais soyez plutot des modeles en fin qu a votre sujet nous ne puissions pas etre desagreable

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *