Samedi , 23 septembre 2017
L'Édito

BONDOUKOU : Le CHR, un grand centre hospitalier sans médecins

Le maire Koné Hiliassou préoccupé par le manque de médecins au CHR

Le maire Koné Hiliassou préoccupé par le manque de médecins au CHR

Le Centre hospitalier régional (CHR) souffre d’un manque criant de médecins. Une réalité qui a fait sortir le maire de sa réserve. « Ces temps-ci, il y a trop de décès au CHR, faute de médecins », s’est indigné Koné Hiliassou. Expliquant que cet établissement de « référence » compte un seul médecin généraliste et un chirurgien.

Non plus, le centre de santé régional ne dispose de banque de sang. Conséquence, des femmes qui perdent la vie en donnant la vie à la maternité. « Trois femmes en couche sont décédées récemment, faute de banque de sang », a ajouté le maire. Par ailleurs, Koné Hiliassou déplore l’absence du service d’ophtalmologie.

Le premier magistrat de la commune a affirmé son échec à trouver un interlocuteur au ministère de la Santé pour résorber le problème du CHR. « Après plusieurs tentatives pour rencontrer le directeur de Cabinet de la ministre de la Santé, je n’ai pas été reçu », a-t-il indiqué. Monsieur Hiliassou appelle les pouvoirs publics à « mettre des médecins à disposition du CHR ». A créer les services manquants et à achever les travaux du bâtiment devant abriter la banque de sang.

ANGE KOUMAN

Source : AIP

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>