Mardi , 13 novembre 2018
L'Édito

BONDOUKOU : La qualité du cajou, objet d’échanges entre le CCA & les acteurs de la filière

Traore-Bassoumory

Lundi dernier, le Conseil du Coton et de l’anacarde (CCA) a sensibilisé les acteurs locaux de la filière sur la préservation et l’amélioration de la qualité des noix. Ainsi que l’augmentation de leur quantité. Mission effectuée en collaboration avec l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER). Elle vise à fournir aux personnes intervenant dans la chaîne des valeurs les techniques de production, conservation et de vente de l’anacarde, le produit de rente phare de la région. « Dans chaque village, l’ANADER a placé un conseiller agricole qui forme aux nouvelles façons de production de l’anacarde », a indiqué Traoré Bassoumory, coordonnateur national en charge des filières anacarde et coton.

En 2014, la région de Gontougo a enregistré une production de 136.000 tonnes de noix de cajou. Faisant d’elle le premier producteur national. Mais les tonnages officiels ont baissé. Passant à 103.000 tonnes en 2015 et 85.000 tonnes en 2016. En 2017, les chutes ont été vertigineuses : 71.000 tonnes. D’énormes quantités échappent au contrôle du CCA car illicitement vendues au Ghana voisin.

KOUMAN ANGE

Source : AIP

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>