Search
Dimanche 27 mai 2018
  • :
  • :

BONDOUKOU : « Ce sont les sorciers qui n’aiment pas le changement… », assène Guillaume Soro

Guillaume Soro ici à Sorobango, le jeudi 4 décembre

Guillaume Soro ici à Sorobango, le jeudi 4 décembre

« Qu’il plaise aux jaloux et aux critiques ou non« , la séance d’information parlementaire de la Commission des Affaires économiques et financières sera délocalisée à Bondoukou, samedi 6 décembre. L’annonce a été faite ce vendredi par le président de l’Assemblée nationale. Guillaume Soro intervenait lors de la 2ème journée des Journées nationales de valorisation de l’agriculture (JNVA) organisées par l’Agence pour la valorisation de l’agriculture (AVA).

Pour le chef de l’Assemblée nationale, la délocalisation en région de la séance d’information parlementaire a pour objectif de faire connaître l’hémicycle, et créer une proximité entre les populations et les députés. « Nous allons désormais vers les populations parce que nous sommes supposés les représenter », a justifié Guillaume Soro. Précisant que l’idée lui a été suscitée par le président du Parlement gabonais.

L’élu de Ferkessédougou a saisi le moment pour répondre à ceux qui lui reproche d’imiter le gouvernement. « Les gens disent que je veux tricher le gouvernement. Dans la République, il n’y a pas de copie », a-t-il martelé. Et d’ajouter : « ce sont des jaloux. Ce sont les sorciers qui n’aiment pas le changement et qui veulent rester dans des habitudes et dans des conservatismes surannés ».

Aux milliers de personnes présentes aux JNVA, le président de l’Assemblée nationale a dit qu’elles ont le droit d’aller à l’hémicycle pour suivre les débats. Parce que « les débats à l’Assemblée nationale sont ouverts ».

Miss Jocelyne



Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *