Samedi , 23 septembre 2017
L'Édito

BONDOUKOU : Alassane Ouattara reporte à 2018 la construction de l’université

Kouassi Ignace remet le livre des doléances au chef de l'Etat

Kouassi Ignace remet le livre des doléances au chef de l’Etat

A la fin de son séjour de 2 jours (29 et 30 juillet) dans le Zanzan, le chef de l’Etat a accordé une audience aux cadres, chefs traditionnels et responsables religieux des régions de Gontougo et de Bounkani. Occasion pour Alassane Ouattara de parler des projets déjà exécutés dans le District et annoncer d’autres chantiers.

Pour le président de la République, plus de 20 milliards de francs CFA  ont été investis dans le Nord-Est depuis 2012, dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (PPU) : 14 milliards dans le Gontougo et 6 milliards dans le Bounkani. Il a annoncé la mise en place d’un « programme spécial d’urgence ADO » (version locale du plan Marshall) pour améliorer les conditions de vie des populations des 2 régions. En tout, 336 milliards de francs CFA (173 milliards pour le Gontougo et 163 milliards pour le Bounkani) qui seront consacrés à la réalisation d’infrastructures dans l’éducation, la santé, l’électrification, l’hydraulique, les routes,…

Autre annonce d’Alassane Ouattara : l’université de Bondoukou. Sa construction et son ouverture n’ont pas eu lieu en 2014 comme promises en 2012 par le chef de l’Etat, lors de sa première visite. Selon le président, un problème de purge des droits coutumiers a été la cause du retard. Il a reporté à 2018 la réalisation de cette promesse.

Alassane Ouattara a affirmé sa volonté « d’accélérer la mise en œuvre des travaux pour combler au plus vite le retard accusé dans le processus de développement de cette partie de la Côte d’Ivoire ». Il a promis donner suite au contenu du livre blanc actualisé qui lui a été remis.

L’intervention du président de la République a été précédée par celle du président du Conseil régional de Gontougo. Au nom des cadres, Kossonou Kouassi Ignace a dit merci pour les actions que le locataire du Palais d’Abidjan ne cesse de poser dans le Gontougo et le Bounkani. « Vous venez de tracer les premiers sillions de l’émergence du Zanzan », s’est réjoui le porte-parole.

Evaluant le travail de monsieur le président de la République dans le Nord-Est, chefs coutumiers et responsables religieux, par la voix de Bini Kouakou, lui ont attribué la note de 18/20.

ALY MICRO

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>