Mardi , 24 octobre 2017
L'Édito

ASSUÉFRY : De la profession d’Aide-soignante à celle de femme d’Église

L'ordination de Marie Abenan Taki à la paroisse Sainte-Kizito, à Issia

Profession de voeux de Marie Abenan Taki à la paroisse Saint-Kizito, à Issia

Dimanche 31 juillet 2016, 4 femmes de la congrégation des Sœurs de Notre Dame du Calvaire, à Issia, ont fait leurs premiers vœux de Religieuses. Parmi ces dernières, Marie Abenan Taki, une fille née à Assuéfry.

En effet, 6 ans auparavant, à Sandégué où elle était Aide-soignante, le chemin de Marie Taki croise celui des Religieuses de la congrégation Notre Dame du Calvaire. Une rencontre loin d’être fortuite pour la jeune femme, éblouie par le charme des nonnes. L’agent de santé y voit Dieu qui l’ « appelle » à se devouer entièrement à lui. Appel divin auquel la fille d’Assuéfry n’a pas résisté.

Soeur Marie Abenan Taki félicitée par ses coreligionnaires, après son ordination

Soeur Marie Abenan Taki félicitée par ses coreligionnaires

Dimanche 31 juillet, Marie Abenan Taki, aux côtés de 3 autres femmes, a pris l’engagement de suivre le Tout-Puissant. Toutes ont professé leurs vœux de Religieuses, en présence de Sœur Marie Krangbé (représentant la Mère générale de la congrégation en Côte d’Ivoire) et du Père Pie Kassongo, Curé de la paroisse Saint-Kizito. Les parents des 4 nouvelles Sœurs se sont rendus à Issia, pour l’occasion.

APPIA HERVÉ

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>