Lundi , 11 décembre 2017
L'Édito

Assemblée générale élective de la JUDG

Les jeunes de la région de Gontougo ont massivement pris part à l'AG élective

Les jeunes de la région de Gontougo ont massivement pris part à l’AG élective

Elle est née en juillet 2015. Cinq mois après, la Jeunesse unie pour le développement de Gontougo (JUDG) a tenu sa première assemblée générale élective, dimanche 13 décembre. La salle de l’école primaire Liberté d’Adjamé (Abidjan), lieu de la rencontre, n’a pu contenir les jeunes venus nombreux.

Seul candidat en lice, Daté Kouakou Patrice a été plébiscité. Pendant 2 ans, l’étudiant en cycle ingénieur d’informatique télécoms, et en master de sociologie politique présidera aux destinées de la JUDG. Cette structure regroupe les jeunes des 5 départements de la région de Gontougo. Le jeune président a décliné son programme en plusieurs points. Ces derniers cadrent avec les raisons qui ont suscité la création de l’organisation : lutter contre le chômage des jeunes, la pauvreté, les grossesses en milieu scolaire. Faire la promotion de la femme, encourager l’éducation de la jeune fille…

Daté Patrice ne manque pas d’ambition. Sitôt élu, il a pris l’engagement de rassembler les jeunes autour des idéaux de paix à travers des tournées de cohésion sociale dans les villages de la région. Il compte mettre en place une commission qui sera chargée de rédiger les projets des jeunes et les suivre jusqu’à leur réalisation. Le président de la JUDG veut créer une caisse de solidarité en collaboration avec les cadres, les ONG. Objectif : aider certains jeunes en situation d’extrême précarité. Il entend plaider auprès du ministère de la Jeunesse et de l’emploi pour que les jeunes de la région bénéficient davantage du Fonds national de la jeunesse (FNJ). Le projet « un jeune, un permis de conduire » lui tient à cœur. Pour annoncer les couleurs, chacune des personnes présentes à l’assemblée élective a, séance tenante, reçu un bon de permis de conduire.

Daté Patrice, un « enfant » des associations

Successivement, il a été président du Rassemblement des élèves de Datékro, président de promotion des Terminales du lycée de Tanda, président de l’Union des élèves et étudiants du département de Transua. Autres postes occupés : vice-président des étudiants en licence et doctorat de sociologie, chargé des affaires extérieures et à la mobilisation de la Fédération des élèves et étudiants du District du Zanzan, secrétaire générale adjoint du groupe culturel Brong Gyaman, chargé des relations publiques et à la mobilisation de la conférence des associations d’étudiants de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, coordonnateur zone Est du Sénat des jeunes de Côte d’Ivoire.

Daté Patrice s'exprimant après son plébiscite à la tête de la JUDG

Daté Patrice s’exprimant après son plébiscite à la tête de la JUDG

L’élection du président de la JUDG a été couplée avec celle des commissaires aux comptes de l’organisation. Adjoumani Kouamé Herman, élu au poste de commissaire principal. Il est secondé par Kossonou Kobenan Bruno.

OSSÈNE OUATTARA

A propos de Info du Zanzan

Contactez-nous par mail à redaction.infosduzanzan@gmail.com

2 commentaires

  1. Felicitations a toi président, bon vent, courage à toi.

  2. Félicitations mon frère on te soutiendra jusqu’au bout

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>